- PUBLICITÉ -
Une plate-forme régionale pour des préoccupations laurentiennes

(Photo Michel Chartrand)

Une plate-forme régionale pour des préoccupations laurentiennes

Parti québécois

Fidèle à la tradition péquiste, les candidats des huit comtés des Laurentides, Sylvain Pagé, de Labelle, Claude Cousineau, de Bertrand, John Saywell, d’Argenteuil, Gilles Robert, de Prévost, Denise Beaudoin, de Mirabel, Daniel Ratthé, de Blainville, René Gauvreau, de Groulx, et Benoît Charrette, de Deux-Montagnes, ont uni leurs voix pour présenter la plate-forme régionale du Parti québécois pour l’ensemble des électeurs de la région.

«Nous savons que ce ne sont pas tous les partis politiques qui font ça. Pour nous, candidats du Parti québécois, c’est important de s’unir pour faire avancer les intérêts des Laurentides», de mentionner Sylvain Pagé, député sortant de Labelle.

Parlant de la vague adéquiste qui a déferlé sur l’ensemble des comtés des Basses-Laurentides, lors de l’élection de 2007, les deux députés péquistes sortants ont profité du point de presse pour dénoncer l’attitude des députés issus de l’Action démocratique.
«Nous avons tendu la main, notamment au député de Blainville Pierre Gingras, pour que l’ensemble des députés s’unisse pour des intérêts communs. Comme l’ensemble de ses collègues de l’ADQ, il a refusé de s’impliquer pour sa région», de dénoncer Claude Cousineau, député sortant de Bertrand.

Pour les candidats péquistes, une région est forte sur le plan politique quand tous les élus acceptent de laisser parfois leur allégeance de côté pour défendre les citoyens. «Tous les jours, les Laurentides se posent des questions sur la santé, l’éducation, la famille, l’environnement et le développement économique. Leurs préoccupations sont au cœur de nos engagements», de préciser René Gauvreau, candidat péquiste dans le comté de Groulx.

Au chapitre des engagements, les candidats péquistes se sont mis d’accord pour soutenir les organismes qui font de la lutte au décrochage scolaire une priorité. «Nous voulons également accentuer les réseaux d’excellence dans la région», de préciser le candidat dans Blainville, Daniel Ratthé. Pour les entreprises de la région, les péquistes proposent de bonifier le programme de prêts pour les petites et moyennes entreprises.
«Nous nous engageons également à soutenir le projet de salle de spectacle régional et à faciliter la reconnaissance des lieux de diffusion de la culture dans l’ensemble des Laurentides», de dire Gilles Robert, candidat dans Prévost.

Par ailleurs, les péquistes se sont engagés à soutenir les organismes communautaires dans l’atteinte de leur mission et leur financement. «Il y a un grand besoin de logements sociaux dans la région. Nous devons remédier à la situation», de confier le candidat dans le comté de Deux-Montagnes, Benoît Charette.

Confiant pour la suite des choses, le candidat dans Argenteuil a profité de l’occasion pour écorcher au passage le ministre responsable des Laurentides, David Whissell, l’accusant d’être peu présent pour les gens de sa région.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top