- PUBLICITÉ -
Une occasion pour découvrir la saveur des Laurentides

Une Occasion Pour Découvrir La Saveur Des Laurentides

Une occasion pour découvrir la saveur des Laurentides

Saison des pommes

L’été est déjà terminé. Les températures sont plus froides et, déjà, les arbres prennent différentes couleurs, pour se dénuder comme chaque année. L’automne sonne à la porte des Laurentides, mais elle n’est pas seule. Comme chaque année, la saison des pommes l’accompagne.

Ainsi, les familles de la région sont conviées à une tradition établie entre août et octobre, soit la fameuse autocueillette. Les Laurentides offrent à ses citoyens un bon nombre de vergers à visiter afin de sortir les enfants de la maison et prendre une bonne bouffée d’air frais. Ainsi, les couples et les jeunes peuvent cueillir des pommes de différentes sortes, saveur et couleurs, goûter aux produits du terroir laurentien et profiter de diverses commodités dépendamment de l’endroit choisi. C’est le cas à Labonté de la pomme, par exemple, un verger de fruits et une miellerie, situé à Oka, présentant variétés et particularités.

Rouges, jaunes et vertes

La saison commence à la mi-août, avec des sortes savoureuses, telles les Melbas, Jersey Mac, Sunrise, Red Free et Summered. À ce moment de l’année, on peut sans doute cueillir des Paulared et des Lobo, également. Dépendamment de la variété, on peut croquer ou broyer, pour en faire compotes et jus.

Notons que les Macintosh ne sont mures qu’à la mi-septembre. Cette pomme célèbre, la plus rependue au Québec, est connue pour être juteuse, mi-sucrée, acidulée, bonne sous la dent et polyvalente pour tous types de recettes.

Avec la fin du mois de septembre viennent plusieurs autres sortes, avec les Spartan, Liberté, Honeycrips, Royal gala et Prime gold. Cette dernière se distingue d’ailleurs par sa couleur jaune, son goût très sucré, rappelant le miel, donc excellente à croquer. Au final, la saison se termine avec des variétés, telle la délicieuse Cortland, que l’on peut retrouver sans doute dans la tarte réconfortante de grand-maman. De son côté, la Golden Russet, prête en octobre, est bonne pour la confection du cidre de pomme alcoolisé.

Cabane à pommes et autres particularités

Les vergers Labonté de la pomme produisent toutes ces sortes de fruits, et même plus. Il y a des prunes, des cerises, des poires et des citrouilles, dépendamment de la saison. On peut cueillir, se promener, laisser les enfants jouer et manger à souhait.

«Nous avons 25 variétés de fruits et 18 variétés de pommes. Les gens peuvent faire le tour du site, avec des balades en tracteur. Nous avons une aire de jeux pour les enfants et une fermette. L’achat des fruits donne accès gratuitement aux activités du site» , de préciser Nathalie Labonté, membre de la famille propriétaire des vergers.

En ce sens, l’endroit contient également une cabane à pomme, «la première au Québec» , selon Mme Labonté. Il emprunte le concept des traditionnelles cabanes à sucre, où on peut déguster des spécialités à saveur de sirop d’érable. Dans le cas présent, la famille Labonté offre aux visiteurs un menu de diverses spécialités à base de pommes et de produits du terroir. On peut penser à sa soupe à l’oignon à saveur de pomme, d’érable, agrémentée de fromage Oka, bien de chez nous, connu et savouré partout dans la province. On y offre aussi des pizzas cuites au four à bois extérieur et des desserts aux fruits de la saison.

Notons une autre particularité, soit un labyrinthe de maïs géant, au fond du large terrain okois. Celui-ci peut être visité jusqu’au crépuscule et même à la noirceur. Les convives sont invités à amener leurs lampes de poche. Le site offre également un magasin général, offrant des informations concernant les pommes, les autres fruits et les produits du terroir vendus sur place.

Cela dit, pour de plus amples renseignements concernant Labonté de la pomme, ses variétés et ses particularités, il suffit de visiter son site Web, au [http://labontedelapomme.ca/].

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top