- PUBLICITÉ -
Une marche à Oka en avril

(Photo Michel Chartrand)

Une marche à Oka en avril

Association de soutien aux familles éprouvées par une tragédie du travail

En vue de garder en mémoire les hommes et les femmes décédés sur leur lieu de travail et pour soutenir la mise sur pied d’un organisme voué au soutien des familles, Kimberley Labrecque organise une marche de cinq kilomètres devant avoir lieu à Oka, le 24 avril prochain.

Mme Labrecque a perdu son conjoint en octobre 2007 en raison d’un accident de travail qui s’est avéré tragique. Fabien Guindon, col bleu à la Municipalité d’Oka, s’affairait à réparer une conduite dans une tranchée. Une paroi s’est alors détachée et le travailleur a été enseveli. «Avec plus de 340 000 accidents de travail au Québec et plus de 47 000 maladies professionnelles en 2009, vous pouvez constater le grand besoin des services offerts par Threads of Life ici au Québec», a déclaré Mme Labrecque, dans un point de presse qui s’est déroulé à Oka, en compagnie de ses enfants, du maire de la municipalité, Richard Lalonde, et de la députée de Mirabel, Denise Beaudoin.

«La mort de Fabien ne sera pas vaine, elle servira, entre autres, de sensibilisation et aidera d’autres familles et travailleurs à surmonter une tragédie du travail. La section francophone de Threads of Life n’aidera pas seulement ceux ici au Québec, mais des francophones partout au Canada.», d’indiquer Mme Labrecque qui veut ainsi mieux faire connaître l’organisme canadien et l’implanter de façon concrète au Québec.

Mme Labrecque a décidé de travailler en faveur de l’organisme parce qu’elle sait trop bien comment il est difficile de vivre avec la mort d’un proche au travail. Elle a dû faire face à cette épreuve sans l’aide d’un organisme voué expressément au soutien de personnes endeuillées dans de telles circonstances: «Grâce à nos bénévoles spécialement formés, nous leur apportons ainsi écoute, partage, information et accompagnement. Voilà précisément où intervient notre organisme à travers le pays, en collaboration avec les divers syndicats, entreprises et organismes liés à la santé et à la sécurité en milieu de travail.» En plus des services aux endeuillés, l’organisme organise aussi des conférences dans les écoles et dans les milieux de travail.

Mme Labrecque estime que la marche de cinq kilomètres organisée à Oka, une première au Québec, constitue un jalon important pour la mise sur pied de la section québécoise de l’Association de soutien aux familles éprouvées par une tragédie du travail. La marche s’amorcera au parc bordant la rue des Pins. Un moment de recueillement aura lieu à mi-course, sur l’allée du Souvenir. «Je lance un appel à toutes les personnes et entreprises disponibles pour se joindre au comité organisateur de cette activité essentielle, a-t-elle dit. J’invite aussi tous les gens préoccupés par ce problème à venir marcher, nombreux, à nos côtés. Les fonds amassés permettront aux familles touchées d’avoir accès aux programmes et services mis à leur disposition par l’organisme Threads of life.» Mme Beaudoin et M. Lalonde appuient son initiative.

Créé en 2003, l’organisme sans but lucratif soutient aussi les personnes et familles qui ont vécu un accident de travail. Mme Labrecque a besoin de six à dix personnes pour l’aider à organiser l’événement. Pour communiquer avec elle, on peut visiter son site Web, à l’adresse [www.fabienguindon.com].

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top