- PUBLICITÉ -
Une journée de golf pour aider les décrocheurs

(Photo Michel Chartrand)

Une journée de golf pour aider les décrocheurs

1re édition du tournoi de golf de la Clinique Services Santé Rosemère

Interpellé par la problématique entourant le décrochage scolaire, le propriétaire de la Clinique Services Santé Rosemère, le Dr Normand Lavoie a décidé de s’associer à la cause en offrant les profits qui résulteront de la 1re édition du tournoi de golf de sa clinique, au Centre de prévention du décrochage scolaire Oméga. «Décrochez de votre journée pour aider les décrocheurs. Le problème du décrochage scolaire n’est pas simple, la solution ne peut l’être davantage», a-t-il dit. Offrir du temps privilégié d’accompagnement ainsi que du matériel éducatif nécessaire «pour que nos jeunes persévèrent à l’école», voilà comment il souhaite donner un sens à sa contribution.

Le tournoi de golf se déroulera le 27 septembre prochain, au Club de golf de Rosemère, à compter de 10 h. Le coût du billet a été fixé à 250 $, incluant le brunch, la voiturette, le golf et le souper ou à 75 $ pour le souper seulement. Tous les fonds amassés iront au soutien de la cause des jeunes décrocheurs scolaires. Pour réserver votre place, composez le 450-621-9776.

Marie-Chantal Toupin, porte-parole

Pour ajouter à la notoriété de la chose, le Dr Lavoie s’est associé à la chanteuse Marie-Chantal Toupin, alors que cette dernière agira à titre de porte-parole de l’évènement. «J’avais moi-même 16 ans quand j’ai décroché. C’était à la suite du décès de mon père», a-t-elle partagé. Visiblement touchée par la cause, Marie-Chantal Toupin a ensuite remercié sa mère de lui avoir donné ce qu’il fallait pour poursuivre ses études. «Vous savez, peut-être que demain je ne pourrai plus chanter», a-t-elle observé.

Quant au président du Centre Oméga, Guy Thomas, il a profité de la tribune pour rappeler la mission de l’organisme sur le territoire. «Nous travaillons auprès des drop-in, c’est-à-dire des jeunes qui décrochent tranquillement, à partir du primaire», explique-t-il.

Les dernières statistiques démontrent qu’au Québec, 24 % des jeunes ne décrocheront jamais leur diplôme d’études secondaires contre 29 % dans la MRC Thérèse-De Blainville. En nombre réel, on parle de 4 880 jeunes au Québec et 1 023 dans la MRC Thérèse-De Blainville.

Rappelons que le Centre Oméga constitue une ressource régionale de la MRC Thérèse-De Blainville en matière de prévention du décrochage scolaire et social. Depuis sa création, en 1999, le Centre a accompagné plus de 5 000 jeunes de 12 à 17 ans en offrant, notamment de l’accompagnement académique personnalisé, de l’écoute et de l’aide personnelle ainsi que du soutien à la famille (habiletés parentales). Depuis 2008, le Centre propose également son Omégabus, destiné aux jeunes de 10 à 14 ans et leurs parents, et dont la mission consiste, par le biais d’enseignants, d’intervenants spécialisés et de personnes aidantes, à travailler la motivation et la persévérance des jeunes à travers diverses activités et à développer, à travers ces activités, des habiletés facilitant la poursuite du cheminement scolaire. Pour plus d’information, composez le 450-979-7755.

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top