- PUBLICITÉ -
Une célébration pour souligner la fin des travaux et le 165e anniversaire de l’église de Saint-Janvier

(Photo Pierre Latour)

Une célébration pour souligner la fin des travaux et le 165e anniversaire de l’église de Saint-Janvier

Paroisse Sainte-Marie-Madeleine

C’est en grande pompe que le conseil de fabrique de la paroisse Sainte-Marie-Madeleine a souligné la fin des travaux de restauration de son église de Saint-Janvier, survenus en février et mars derniers. «Les travaux ont permis de réparer tous les murs intérieurs de l’église, la montée de l’escalier au jubé et une partie du jubé», explique la coordonnatrice de la paroisse Sainte-Marie-Madeleine, Ann Talbot.

Il s’agit d’une restauration à hauteur de 43 000 $, au cours de laquelle des travaux de peinture, de plâtre et de menuiserie de finition ont également pris place et qui s’est terminée le 19 mars dernier, par une vaste corvée de nettoyage à laquelle un grand nombre de paroissiens ont pris part. «Les paroissiens ont d’ailleurs contribué, je dirais, à au moins 65 % du montant amassé pour les travaux. Sans eux, on n’y serait pas arrivés», assure Mme Talbot. Le reste du montage financier a été rendu possible grâce à l’appui de Denise Beaudoin, députée de Mirabel, du Centre de dépannage de Saint-Janvier ainsi que du Conseil des Chevaliers de Colomb de Saint-Janvier.

Hommage à Joseph Savard

Par ailleurs, la fin des travaux coïncidant avec le 165e anniversaire de l’église, une plaque de remerciement au donateur du terrain communautaire, Joseph Savard, a été dévoilée. «C’est un concours de circonstances qui nous a menés à cette décision d’honorer la famille de Joseph Savard, dont plusieurs descendants habitent toujours Mirabel. D’où l’idée d’apposer une plaque sur cette église qui a maintenant un air de jeunesse», ajoute Mme Talbot.

Enfin, la célébration s’est également avérée le moment idéal pour procéder au lancement du livre Joseph Savard et la paroisse de St-Janvier, de l’auteure Lise Lapointe, et dont le but est de faire connaître le rôle joué par Joseph Savard dans la fondation de la paroisse de Saint-Janvier. «Une chronologie de faits qui sont parfois méconnus ainsi que de nombreuses photos reliées à cet espace communautaire qui est nôtre depuis 165 ans», raconte Mme Lapointe.

Né en 1798, Joseph Savard se mariera, en 1821, avec Marguerite Paquet, fille de Joseph Paquet et Françoise Charpentier. L’année suivante, soit en 1822, Joseph Savard se rendra propriétaire d’une concession, une terre en bois debout au Pays-Fin de la Seigneurie de Blainville, aujourd’hui le secteur Saint-Janvier de Mirabel. En 1840, il fera l’acquisition de la terre de son voisin, une terre de trois arpents de large longeant la grande ligne (aujourd’hui la route 117). C’est sur cette terre, dont il fera don à la paroisse, que sera érigée, en 1845, l’église de Saint-Janvier.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top