- PUBLICITÉ -
Un stationnement incitatif à Boisbriand

(Photo Michel Chartrand)

Un stationnement incitatif à Boisbriand

Service de covoiturage rive-nord.covoiturage.ca

À l’occasion de la journée En ville sans ma voiture, la Ville de Boisbriand annonce la conclusion d’une entente qui va soutenir les initiatives de covoiturage sur la Rive-Nord.

En effet, les Boisbriannais profitent désormais d’un stationnement incitatif à l’intention des utilisateurs du Réseau de covoiturage de la MRC de Thérèse-De Blainville.

La mairesse de Boisbriand, Marlène Cordato, le préfet de la MRC de Thérèse-De Blainville, Paul Larocque, et le prêtre de la paroisse Notre-Dame-de-la-Paix, Michel Jasmin, ont annoncé la nouvelle au moment où le Réseau fête sa première année d’existence. Depuis le début de la semaine, la Ville met à la disposition des utilisateurs de ce service huit places de stationnement  à l’arrière de l’église Notre-Dame-de-Fatima, située en bordure du chemin de la Grande-Côte, un peu à l’est du chemin de la Grande-Allée.

«Notons qu’il s’agit là d’espaces gratuits réservés strictement au covoiturage. Notre geste d’appui à ce mode de transport présente une occasion rêvée de contribuer à réduire le coût d’utilisation d’une voiture et à diminuer sensiblement la congestion routière», a déclaré Mme Cordato, soulignant que la Ville de Boisbriand est la première, dans la région, à offrir de tels espaces de stationnement réservés.

Service de covoiturage sur le Web

Le service de covoiturage, dont le maillage est effectué via le site Web rive-nord.covoiturage.ca, permet à une personne de s’inscrire selon une série de critères comme son lieu de départ et de son lieu d’arrivée, les heures et les journées offertes. La disponibilité des services est déterminée selon une série de filtres de recherche, explique le représentant du Réseau, Pierre-Olivier Girard, précisant que des réseaux de covoiturage comme celui-ci existent un peu partout en Amérique du Nord et à travers le monde grâce à divers partenaires comme les aéroports, centres sportifs et commerciaux, établissements d’enseignement, entreprises partenaires, etc. «Pas besoin de connaître Internet, le site étant facile d’utilisation», explique-t-il.

Plusieurs villes de la région

Sept villes de la MRC et le collège Lionel-Groulx font partie des partenaires du Réseau sur la Rive-Nord. En tout, une vingtaine de villes y participent à l’échelle des Laurentides. «Un an après son lancement, le service compte plus de 450 personnes inscrites, et ce nombre ne cesse de progresser, a déclaré M.  Larocque. Ce qui fait la force d’un tel service, c’est l’étendue de son réseau de membres et les partenaires qui le soutiennent.» Paul Larocque espère que cette première dans la région sera imitée par d’autres villes.

La mairesse Marlene Cordato estime que le type de population que l’on retrouve à Boisbriand, majoritairement jeune, rend l’existence du Réseau de covoiturage encore plus important. Une soixantaine de Boisbriannais sont déjà inscrits sur le site, et une centaine d’itinéraires seraient possibles.

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top