- PUBLICITÉ -
Luc Dupont spécialiste en communication

Luc Dupont spécialiste en communication

Un spécialiste en communication louange la presse hebdomadaire

Professeur agréé au Département de communication de l’Université d’Ottawa et auteur de cinq livres sur la publicité et le marketing, Luc Dupont tient aussi un blogue dans lequel il commente, sur une base quotidienne, certaines campagnes publicitaires et exprime son opinion sur différents sujets. Mardi, lorsqu’il a appris que TC Transcontinental mettait en vente ses 93 journaux au Québec, il a laissé parler sa plume, louangeant l’industrie de l’hebdomadaire.

Dans un texte de plus de deux pages, publié sur le lucdupont.blogspot.ca, ce spécialiste en communication ne tarit pas d’éloges à l’égard des journaux régionaux, et ce, autant d’un point de vue publicitaire que rédactionnel. Selon lui, la «montréalisation des médias» a contribué à permettre aux hebdos du Québec de «prendre une place primordiale en région».
«D’un point de vue publicitaire, les hebdos sont idéals pour agir localement. Ils sont la source d’information par excellence d’une région», écrit-il avant d’ajouter que l’un des avantages des hebdos, outre le fait qu’ils traitent d’évènements qui ne sont généralement pas couverts par les médias majeurs de la métropole, est que ceux-ci touchent une cible précise et que, pour cette raison, «la publicité dans les hebdos permet d’atteindre votre cible à peu de frais».
M. Dupont affirme également que les hebdos, à l’instar des quotidiens, sont avant tout des médias d’information et que, conséquemment, ses lecteurs sont plus réceptifs.
Boudés par les jeunes planificateurs
Selon Luc Dupont, l’hebdomadaire «n’est pas toujours jugé à sa juste valeur par les publicitaires», surtout par les jeunes planificateurs qui, écrit-il, «boudent souvent les hebdomadaires qu’ils ne trouvent pas assez sexy».
«Pourtant, poursuit-il, sources à l’appui, localement, les entreprises se servent encore des hebdos. […]. Il s’agit de l’un des rares médias papier dont le tirage est en progression.»
Luc Dupont conclut son billet en qualifiant «d’intéressante» la performance de l’industrie de la presse hebdomadaire qui, en 2014, selon ses sources, a généré à elle seule 309 millions de dollars en recettes publicitaires.
Rappelons que chaque semaine, plus de 7 millions d’exemplaires de journaux locaux sont distribués au Québec.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top