- PUBLICITÉ -
Un rallye automobile pour la cause des jeunes de Sainte-Anne-des-Plaines

(Photo Michel Chartrand)

Un rallye automobile pour la cause des jeunes de Sainte-Anne-des-Plaines

Le 2 octobre prochain

C’est le samedi 2 octobre que se tiendra la cinquième édition du Rallye automobile organisé par et pour la Maison des jeunes de Sainte-Anne-des-Plaines.

Avec pour toile de fond un décor des années 1950, le rallye 2010 proposera aux participants deux circuits qui sillonneront les rues de Sainte-Anne-des-Plaines, mais aussi celles de Terrebonne, plus spécifiquement dans le secteur de La Plaine. «Cette activité de financement revêt une grande importance pour nous puisqu’elle aide à offrir un continuum de services. Nous espérons pouvoir financer les activités de la Maison des jeunes et renouveler certains équipements offerts aux jeunes», a déclaré Nathalie Thomas, coordonnatrice.

Mentionnons que la Caisse Desjardins de l’Envolée s’associe pour une deuxième année consécutive à l’évènement en tant que partenaire majeur. «Merci aux gens de la Caisse de croire en notre mission et d’investir dans l’avenir des jeunes Anneplainois», a tenu à souligner Mme Thomas.

Un investissement pour l’avenir des jeunes

L’an dernier, le rallye avait généré des profits de l’ordre de 7 000 $. Cette année, malgré la fidélité de certains partenaires financiers, les organisateurs constatent que la tâche se révèle un peu plus ardue au niveau de la recherche de nouveaux commanditaires. «En 2009, nous avons eu 60 participants. Cette année, on voudrait faire un peu mieux», a pour sa part indiqué Catherine Poirier, directrice de la Maison des jeunes. Pour ce faire, l’organisme pourra compter sur la présidence d’honneur confiée cette année au maire de Sainte-Anne-des-Plaines, Guy Charbonneau. «La Ville a toujours été préoccupée par les jeunes de Sainte-Anne-des-Plaines. C’est aussi pour eux que la Classique de golf du maire se déroulera, le 21 septembre prochain», a-t-il souligné.

Rappelons que les profits générés lors du rallye 2009 ont permis l’embauche d’un travailleur de rue, dont le mandat consiste à faire de la prévention et à accompagner les jeunes et les moins jeunes dans le besoin. «Un bon investissement humain», estime le maire, étant donné que, selon lui, les actes de vandalisme sont en légère baisse depuis son arrivée en poste, il y aura bientôt un an. «Moins de vandalisme égale aussi une ville plus belle, plus accueillante», a-t-il fait valoir. Aux dernières nouvelles, le contrat du travailleur de rue viendra à échéance en mars 2011.

Pour réserver votre place en vue du rallye (18 $ par personne ou 60 $ par voiture), composez le 450-478-1011. «Sans l’aide de tous, la Maison des jeunes de Sainte-Anne-des-Plaines ne pourrait exister. Plusieurs projets sont mis en place pour aider les jeunes, notamment des ateliers traitant des diverses problématiques jeunesse», a rappelé Mme Thomas. On estime à environ 50 le nombre de jeunes qui fréquentent la Maison des jeunes sur une base quotidienne (quatre jours par semaine).

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top