- PUBLICITÉ -
Un nouveau curé pour les paroissiens de Saint-Eustache

(Photo Michel Chartrand) Le nouveau curé de Saint-Eustache, Michel Forget, a célébré sa première messe le 1er août dans l’église mère de Saint-Eustache.

Un nouveau curé pour les paroissiens de Saint-Eustache

Depuis le 1er août

Les paroissiens du Grand Saint-Eustache ont désormais un nouveau curé. Depuis quelques jours, Michel Forget a fait son entrée dans la paroisse. Il a obtenu un mandat de trois ans, renouvelable après l’échéancier. Les paroissiens ont eu la chance de se familiariser avec le nouveau curé dans l’église mère de la paroisse dans le cadre de sa première messe célébrée le dimanche 1er août.

«Les paroissiens ont été très sympathiques pour la célébration de ma première messe dans la paroisse», a mentionné le nouveau curé. Né en 1947, Michel Forget est curé depuis de nombreuses années. Il a été ordonné diantre en 1975. «Je viens d’une famille ouvrière. Je suis l’aîné d’une famille de sept enfants», dit-il, visiblement heureux de commencer un nouveau mandat à Saint-Eustache.

Michel Forget connaît bien les problématiques et les particularités de la région des Laurentides. Ordonné prêtre en 1980, il a commencé sa carrière à Lachute de 1980 à 1984, avant de quitter pour Saint-Antoine-des-Laurentides où il a été prêtre pendant six ans. Il a ensuite quitté les Laurentides pour essayer un nouveau défi dans la région de la Basse-Côte-Nord auprès des populations amérindiennes. «J’ai fait trois ans avec la population améridienne innue dans le secteur de Saint-Augustin. Une expérience très agréable et enrichissante», confie le nouveau curé.

De 1993 à 1997, le curé Forget a eu pour mandat de s’occuper de la paroisse de Saint-Jérôme. Il a ensuite poursuivi de 1997 à 2004 à Sainte-Adèle. Finalement, avant d’arriver à Saint-Eustache, il été prêtre pour les villes de Bois-des-Filion, Lorraine et Rosemère dans la MRC de Thérèse-De Blainville. «Il y a une belle équipe de bénévoles au diocèse. Je pense qu’il doit y avoir près de 300 bénévoles», mentionne Michel Forget.

Pour ce qui est du dossier de l’église de Saint-Eustache, le nouveau curé se dit prêt à travailler avec l’ensemble des acteurs impliqués dans la sauvegarde de l’institution. «Je vais continuer le travail amorcé. Il y a le conseil de fabrique et je sens une volonté municipale de préserver le lieu», de conclure Michel Forget.

 

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top