- PUBLICITÉ -
Tout Lorraine contre l’intimidation

Nous retrouvons le président du Club Optimiste de Lorraine

Tout Lorraine contre l’intimidation

C’est l’ensemble des intervenants auprès de la jeunesse qui se réuniront à Lorraine autour du comédien Jasmin Roy, les 10 et 12 mai, afin de tenir deux grandes journées de conférences, de vidéos et d’ateliers sur le phénomène de l’intimidation. 

On a beau être à l’époque d’Internet, la meute n’est jamais loin et il semble qu’elle chasse maintenant jusque dans le virtuel. Mais les victimes sont bien réelles et les souffrances cruelles et parfois mortelles, d’où l’importance de cette grande mobilisation.

La Ville de Lorraine a donc décidé de s’impliquer dans la foulée de son Club Optimiste, en commençant par une conférence du comédien Jasmin Roy qui viendra témoigner des troubles généralisés d’anxiété et la dépression conséquente au rejet et à l’ostracisme vécu en milieu scolaire.

Ce sera le jeudi 10 mai, au centre culturel Louis-Saint-Laurent, à compter de 19 h 30, et le prix d’entrée est de 10 $ pour les adultes accompagnés d’enfants âgés de 10 à 17 ans, pour qui l’entrée sera gratuite.

Puis on reviendra au 4, boulevard Montbéliard, le samedi 12 mai, de 9 h à 15 h, pour une journée d’ateliers divisée en deux blocs, soit l’un pour les 10 à 13 ans et l’autre pour les 14 à 17 ans.

Il serait possible de tenir des ateliers à l’extérieur si le temps le permet, parce que l’on veut que cette journée soit aussi joyeuse et amusante, malgré la gravité du phénomène.

Le coût n’est que de 5 $ par personne, incluant collations et dîner, et l’objectif est de reconnaître les situations d’intimidation dans ses symptômes et manifestations, puis trouver des pistes de solution et d’actions par la présentation de vidéos, d’ateliers et de discussions, le tout conclu par une séance plénière qui clôturera la journée.

Veuillez noter que le nombre de places sera limité à une soixantaine par atelier, pour un total de 120 participants, et que vous obtiendrez tous les renseignements en communiquant au 450-621-8550, poste 275.

Le président du Club Optimiste de Lorraine, Martin Duguay, venait présenter l’activité de sensibilisation, mais c’est l’ex-présidente Laurenne Pelletier, elle-même psychoéducatrice, qui revenait pour expliquer cette mobilisation qu’elle avait initiée, avec le tout nouveau Club jeunesse les Alérions, fondé en 2005 et présidé par Lucia Bogdan.

Et tous les partenaires y seront pour encadrer cette journée, à commencer par le Consortium jeunesse – Table violence, du CSSS Thérèse-De Blainville, ainsi que la Régie de police et Mesures alternatives Basses-Laurentides, de même que la Commission scolaire.

«C’est heureux de constater que les ressources du milieu ont accepté avec enthousiasme de collaborer à la concrétisation de ce projet», commentait Martin Duguay.

Le maire saluait l’importance «d’appuyer les initiatives des organismes du milieu» et Ramez Ayoub d’ajouter que «le conseil municipal reconnaît l’impact bénéfique pour les parents et les jeunes à l’importance de la sensibilisation au phénomène de l’intimidation».

Et le gouverneur du District ouest Optimiste du Québec, Michel Geoffroy, venait saluer l’initiative en alléguant que «nous devons nous adapter aux besoins d’aujourd’hui, et celui-ci est très important»

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top