- PUBLICITÉ -
«Tisser des liens» avec l’autre et l’héritage

«tisser Des Liens» Avec L’autre Et L’héritage

«Tisser des liens» avec l’autre et l’héritage

50e anniversaire de Blainville

Le souper annuel des présidents et présidentes d’associations se tenait le 11 janvier, au Club de golf Le Blainvillier, et la Ville de Blainville, représentée sur place par tous les membres de son équipe municipale, en a profité pour lancer officiellement les festivités de son 50e anniversaire qui se dérouleront tout le long de l’année 2018, sous le slogan «Tisser des liens» .

Le maire de Blainville et ses conseillers discutaient avec les convives lors d’un coquetel de bienvenue. Des allocutions et un traditionnel souper suivaient, réunissant plusieurs dizaines de personnes. «Nous souhaitons que ces fêtes soient rassembleuses et qu’elles permettent de mieux nous connaître et de tisser des liens entre les citoyens, les organisations, les élus, la population, les gens d’affaires et leurs clients, mais aussi entre les cultures. Les Blainvilloises et Blainvillois feront également connaissance avec trois personnages qui ont marqué leur histoire» , a déclaré le premier magistrat de Blainville, Richard Perreault.

Des personnages historiques

Fondée en 1968, la ville des Laurentides fête cette année son 50e anniversaire d’existence et pour l’occasion, on redonne vie à trois personnages qui ont marqué l’histoire, soit Louis-Jean-Baptiste Céloron de Blainville, John Tapp et Aline.

Le premier, soldat et seigneur, a donné son nom à un boulevard et à la ville elle-même. Le deuxième, maire de la municipalité de paroisse Sainte-Thérèse-de-Blainville de 1951 à 1958, a contribué à la croissance et à la modernisation de Blainville. La dernière incarne les 6 200 travailleurs (dont de nombreuses femmes) qui ont travaillé à l’usine du Plan Bouchard pour soutenir l’effort de guerre, lors de la Seconde Guerre mondiale.

Un héritage et beaucoup d’activités

Par ailleurs, l’automne dernier, la population et les associations étaient invitées à déposer des projets en lien avec le thème et l’histoire de Blainville, à l’intérieur d’une enveloppe budgétaire de 30 000 $. On précise que l’annonce des projets choisis se fera sous peu.

Notons également que des allées thématiques seront aménagées tout près de la bibliothèque Paul-Mercier. L’un des objectifs des célébrations étant de «laisser un héritage permanent» et d’immortaliser des personnalités importantes et inspirantes.

Les férus d’histoire seront servis avec une conférence organisée à la bibliothèque le 6 novembre 2018. Également, une exposition historique sera affichée au micromusée du Plan Bouchard et, au printemps, on compte lancer une nouvelle édition du livre sur l’histoire de Blainville. Les festivités se termineront avec l’Ordre du mérite blainvillois, en décembre 2018.

Pour plus d’informations

En plus des festivités annuelles de la Ville (la Fête hivernale, la Fête au parc, Blainville en fête, etc.), d’autres activités spécifiques seront organisées au courant de l’année. Des dires des organisateurs, la dernière semaine de juin sera importante, puisque la ville a été fondée un 29 juin. Plus de détails sont à venir en ce sens.

Enfin, pour plus d’informations, les citoyens sont conviés au [http://www.blainville50e.ca].

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top