- PUBLICITÉ -
Entête - Actualités

Report de l’adoption des modifications au zonage

Projet domicilaire Clé d’or à Blainville

Mardi dernier, en séance ordinaire, le conseil municipal de la Ville de Blainville a reporté à une date ultérieure l’adoption du second projet de règlement autorisant des modifications au zonage dans le quartier des Hirondelles entre la 92e avenue Ouest et la 98e avenue Ouest en vue de la réalisation du projet d’habitations unifamiliales et en copropriété de trois étages baptisé Clé d’or.

Le conseil municipal s’est aussi engagé à réétudier certaines dispositions ou éléments du projet et à tenir, dans les prochains jours, une autre rencontre d’information à laquelle seront conviés les résidants touchés.

Les membres du conseil municipal ont pris ces décisions après qu’un groupe de plus d’une soixantaine de citoyens du secteur ayant fait salle comble lors de la séance de consultation publique prévue pour présenter les amendements au règlement de zonage 1418-8 P2, tout juste avant la séance ordinaire du 3 mai, ait vivement exprimé ses inquiétudes et appréhensions quant à la concrétisation de ce projet.

Le règlement prévoit notamment de changer de commerciale à résidentielle la vocation de certains terrains vacants et l’aménagement d’une nouvelle rue reliant la 92e avenue Ouest et la 98e avenue Ouest et donnant accès au boulevard du Curé-Labelle. Selon les plans soumis, il est question que 140 unités de logements dits de luxe avec concept architectural avec façade de brique et stationnement intérieur, y soient construits.

En guise d’appui aux résidants manifestants lors de cette séance de consultation publique, le conseiller municipal du quartier des Hirondelles et représentant à l’opposition, Louis Lamarre, a d’ailleurs formulé à l’endroit du maire François Cantin sa volonté de voir le projet dans sa forme actuelle être retiré pour révision en tenant compte des suggestions des citoyens concernés.

Inquiétudes diverses

Les préoccupations éprouvées par les résidants ont trait à la proximité des futures habitations par rapport à leur propriété, l’augmentation fort probable de la circulation automobile dans le secteur compromettant la sécurité de leurs enfants (on trouve quelques garderies en milieu familial dans le quartier), la perturbation de leur quiétude et les impacts environnementaux (avec la présence d’un ruisseau et d’espèces animales à préserver à cet endroit).

«Nous sommes en mode solution. Nous allons revoir le projet en fonction des propositions positives que vous nous avez communiquées ce soir et vous revenir bientôt lors d’une séance d’information», a avancé François Cantin.

Parmi les correctifs et bonifications du projet pouvant accommoder davantage les résidants et pouvant permettre d’en arriver à un consensus, le directeur du Service de l’urbanisme et de l’environnement de la ville de Blainville, Michel Larue, a évoqué la possibilité de prévoir de plus vastes zones-tampons entre les propriétés déjà existantes et les nouvelles habitations, la mise en place de haies, de talus et d’aménagements paysagers pouvant aider à maintenir la tranquillité dans le quartier, etc.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top