- PUBLICITÉ -
Entête - Actualités

Projet de relocalisation

Maison des jeunes de Blainville

La Maison des jeunes (MDJ) de Blainville a tenu son assemblée générale annuelle, le 6 avril dernier, dans ses locaux actuels, au Complexe la Zone.

Comme le veut la tradition, les jeunes ont pris une place importante lors du déroulement de la séance, une façon de leur rendre hommage tout en les sensibilisant au rôle et aux responsabilités des membres d’un conseil d’administration.

L’année 2010 a été difficile pour la Maison des jeunes de Blainville. L’organisme a dû faire face à un roulement de personnel et à un manque sur le plan des ressources humaines. Cette situation s’explique par la difficulté d’offrir des conditions de travail et un salaire compétitif dans le secteur communautaire. «On n’a pas été capable de compléter l’équipe d’intervenants», de préciser Moïra Duguay, directrice de la Maison des jeunes.

«L’année 2010 a amené son lot de changements au sein de l’équipe permanente de la MDJ. Deux intervenantes ont quitté leur poste pour relever de nouveaux défis. À son tour, la MDJ doit relever le défi de remplacer ces intervenantes qualifiées, appréciées des jeunes, mais ce n’est guère chose facile. L’équipe et les jeunes sont la base de l’organisme et donc, en l’absence de l’un ou l’autre, il est plus ardu de bien fonctionner. L’équipe a donc été incomplète, mais très productive et à l’écoute des jeunes tout au long de l’année», de mentionner la directrice générale.

Pour remédier à cette problématique, les membres du conseil d’administration ont étudié différentes pistes de solution. «Cette année, les travaux du Conseil d’administration ont porté sur l’application des nouveaux règlements généraux et sur l’application de politiques salariales, dans le but d’offrir des conditions plus adéquates à nos intervenantes», a indiqué le président du conseil d’administration, Michel Laurin.

En plus de travailler sur les conditions de travail, le conseil d’administration revient à la charge, en 2011, avec le projet de relocalisation de la Maison des jeunes. Pour ce faire, un comité de financement a été mis en place pour commencer à amasser des fonds. «Un comité de relocalisation a été formé. Son mandat est de discuter avec des gens d’affaires de Blainville et les inviter à s’associer financièrement à la mission de la Maison des jeunes. Notre projet est de bâtir ou d’acheter une maison en impliquant les jeunes, afin de développer leur sentiment d’appartenance et de conserver notre autonomie», peut-on lire dans le mot du président du conseil d’administration inclus dans le rapport d’activité de l’organisme.

À noter, au cours de l’année 2010, l’équipe de la Maison des jeunes a effectué 1 876 interventions en plus d’aider des adolescents, jeunes adultes et parents de la région, pour une moyenne de huit interventions par jour. Ces interventions ont été faites à travers plusieurs projets et activités au sein de l’organisme. À l’issue de l’assemblée générale, le président actuel du conseil d’administration, Michel Laurin, a été reconduit dans ses fonctions.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top