- PUBLICITÉ -
Pour René Gauvreau, un engagement vaut mieux qu’une promesse

Pour René Gauvreau, Un Engagement Vaut Mieux Qu’une Promesse

Pour René Gauvreau, Un Engagement Vaut Mieux Qu’une Promesse

Pour René Gauvreau, un engagement vaut mieux qu’une promesse

Culture, patrimoine, sport

La remarque est venue à quelques reprises, lors du dernier point de presse portant sur l’histoire, la culture et le sport, alors que le candidat à la mairie René Gauvreau, qui se présente sous les couleurs du parti Vision Sainte-Thérèse, énonçait 19 engagements en cette matière.

La remarque est venue à quelques reprises, lors du dernier point de presse portant sur l’histoire, la culture et le sport, alors que le candidat à la mairie René Gauvreau, qui se présente sous les couleurs du parti Vision Sainte-Thérèse, énonçait 19 engagements en cette matière.

«Un engagement, c’est ce que nous allons faire, alors qu’une promesse, c’est ce que d’autres vous ont dit, depuis 13 ans, qu’ils vont faire» , de dire René Gauvreau, lequel spécifiait que chacun des engagements figurant à son programme était issu des nombreuses «assemblées de cuisine» , tenues au cours des derniers mois. «Nous avons écouté les citoyens, nous avons pris les idées les plus riches et les plus emballantes. Aussi, nos engagements sont pris de manière à satisfaire toutes les couches générationnelles de Sainte-Thérèse» , de résumer le candidat à la mairie, avant d’en faire l’énumération.

Or, une administration thérésienne dirigée par René Gauvreau s’appliquera à mettre en valeur le patrimoine et l’histoire du Village en lançant un chantier de fresques et d’œuvres d’art interactives qui, selon l’aspirant maire, portera la renommée de la Ville bien au-delà de la région. «On viendra de partout pour les contempler» , prévoit-il. Les créateurs de la région, tout comme le collège Lionel-Groulx (on prévoit aussi des ententes visant à faire émerger le talent des étudiants en art), seraient invités à contribuer.

«La protection de notre histoire et de nos bâtiments connaîtra aussi un nouveau départ» , annonce René Gauvreau, qui s’engage à mettre en place une politique de conservation, à créer un comité du patrimoine et à «recenser plutôt que démolir» les bâtiments patrimoniaux, a-t-il pointé en faisant allusion à la disparition récente de la maison Adélard-Lesage.

Dans cet esprit, Vision Sainte-Thérèse compte engager la Ville en tant que partenaire pour la sauvegarde de l’église Sainte-Thérèse-d’Avila. «Nous serons de toutes les activités et nous siègerons au comité qui sera mis sur pied pour la sauvegarde de l’église» , a-t-il dit, répondant ainsi aux attentes formulées la semaine dernière par le curé André Couture, et l’assemblée de fabrique.

Soutenir la Société de généalogie des Mille-Îles, lancer une programmation de cinéma familial dans les parcs et aménager un espace citoyen permettant la diffusion d’événements culturels complètent les engagements en matière de culture et de patrimoine.

Sports et loisirs

L’une des priorités de Vision Sainte-Thérèse en matière de loisir est de démocratiser l’accès aux différents parcs de la ville en faisant de ces structures des lieux favorisant les rencontres intergénérationnelles.

La rénovation du Chalet du parc Ducharme est aussi sur la liste et, à ce sujet, René Gauvreau a fait remarquer que l’équipe de la mairesse sortante avait tenu pareille promesse en 2013. «La différence, c’est que nous allons le faire» , a-t-il affirmé.

Créer un parc sur la rue Dubois, ajouter des jeux d’eau dans les parcs existants et augmenter la surveillance dans ceux-ci, optimiser l’utilisation des structures scolaires sportives après les heures de classe, prolonger les heures d’accès à la piste d’athlétisme du stade Richard-Garneau, soutenir l’implantation de jardins communautaires et la tenue d’une course de boîtes à savon sont également au programme, tout comme la construction d’un aréna au meilleur coût pour les citoyens.

«Là, il ne faut pas se méprendre» , d’enchaîner M. Gauvreau, en balayant du revers de la main le projet de la Ville de Sainte-Thérèse, qui impliquerait diverses instances, comme le Collège Lionel-Groulx et la Commission scolaire de la Seigneurie-des-Mille-Îles. «Il est regrettable qu’on vous promette encore un aréna dans des conditions qui ne sont pas réalistes et qui ne sont pas véritablement négociées» , de poursuivre René Gauvreau, qui estime que ce dossier se développe à huis clos. «Nous allons le faire à ciel ouvert et devant tout le monde, en fonction de deux choses: qu’il y ait un aréna qui réponde aux besoins des citoyens, dans les meilleures conditions économiques et dans les meilleurs délais possible» , s’est-il engagé.

Pour joindre l’Équipe Gauvreau: [http://www.visionsaintetherese.org]; Facebook; visionsaintetherese@gmail.com.

Array
- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top