- PUBLICITÉ -
«Pour avoir plus de financement, il faut une députée du Parti libéral à Blainville»

(Photo Michel Chartrand)

«Pour avoir plus de financement, il faut une députée du Parti libéral à Blainville»

Élections provinciales

Pour son premier et unique point de presse de la campagne électorale, la candidate du Parti libéral du Québec (PLQ) dans le comté de Blainville, Johanne Berthiaume, assistée de certains de ses stratèges, a dressé la liste des réalisations du gouvernement libéral dans le comté de Blainville depuis le dernier mandat.

Pour la candidate du PLQ, le gouvernement du Québec a investi massivement dans le comté depuis la dernière élection, et ce, malgré la présence d’un député adéquiste à l’Assemblée nationale. «Pour avoir encore plus de financement, il faut une députée du Parti libéral à Blainville», dit-elle.
«La région a profité, depuis l’entrée au pouvoir des libéraux et particulièrement au cours des trois dernières années», dit-elle. À ce chapitre, elle a énuméré la liste des investissements gouvernementaux. Parmi ceux-ci, Mme Berthiaume a rappelé l’investissement de 7 423 796 $ pour la construction d’un complexe aquatique à Blainville et de 429 641 $ à Sainte-Anne-des-Plaines, pour l’aménagement de deux terrains de balle. «Une aide financière de 45 000 $ a été octroyée à la Classique internationale de Blainville en 2008», dit-elle.

Durant sa campagne, Mme Berthiaume dit avoir eu la chance de rencontrer l’ensemble des élus locaux des villes de Bois-des-Filion, Lorraine, Sainte-Anne-des-Plaines et Blainville. Le but des échanges: connaître les revendications et les besoins des villes. «Ils peuvent compter sur mon soutien», a-t-elle annoncé.

La candidate du PLQ a énuméré les revendications des villes de son comté. En fait, l’ensemble de ces enjeux a été mis de l’avant tant par le Parti québécois que par l’Action démocratique dans la campagne électorale.
«La population de Sainte-Anne-des-Plaines pourra compter sur moi pour travailler à l’avancement du projet de construction d’une résidence pour personnes âgées autonomes, faire accélérer le dossier de l’agrandissement de la bibliothèque municipale, promouvoir la construction d’un deuxième pont pour améliorer le débit de circulation à l’entrée de la ville, et travailler à l’implantation d’une voie de refuge au coin du rang Lepage et de la 335», a-t-elle ajouté.

Interrogée à propos des demandes des citoyens du comté de Blainville, la candidate du PLQ a mentionné que peu d’électeurs lui avaient parlé de nouvelles places en service de garde ou encore de médecin de famille durant la campagne électorale.

Photo horizontale: MC_2008_12_03_6584
(Photo Michel Chartrand)

La candidate du Parti libéral dans le comté de Blainville, Johanne Berthiaume, a présenté ses engagements lors de son unique point de presse en campagne électorale.

Pour son premier et unique point de presse de la campagne électorale, la candidate du Parti libéral du Québec (PLQ) dans le comté de Blainville, Johanne Berthiaume, assistée de certains de ses stratèges, a dressé la liste des réalisations du gouvernement libéral dans le comté de Blainville depuis le dernier m

Pour la candidate du PLQ, le gouvernement du Québec a investi massivement andat.dans le comté depuis la dernière élection, et ce, malgré la présence d’un député adéquiste à l’Assemblée nationale. «Pour avoir encore plus de financement, il faut une députée du Parti libéral à Blainville», dit-elle.
«La région a profité, depuis l’entrée au pouvoir des libéraux et particulièrement au cours des trois dernières années», dit-elle. À ce chapitre, elle a énuméré la liste des investissements gouvernementaux. Parmi ceux-ci, Mme Berthiaume a rappelé l’investissement de 7 423 796 $ pour la construction d’un complexe aquatique à Blainville et de 429 641 $ à Sainte-Anne-des-Plaines, pour l’aménagement de deux terrains de balle. «Une aide financière de 45 000 $ a été octroyée à la Classique internationale de Blainville en 2008», dit-elle.

Durant sa campagne, Mme Berthiaume dit avoir eu la chance de rencontrer l’ensemble des élus locaux des villes de Bois-des-Filion, Lorraine, Sainte-Anne-des-Plaines et Blainville. Le but des échanges: connaître les revendications et les besoins des villes. «Ils peuvent compter sur mon soutien», a-t-elle annoncé.

La candidate du PLQ a énuméré les revendications des villes de son comté. En fait, l’ensemble de ces enjeux a été mis de l’avant tant par le Parti québécois que par l’Action démocratique dans la campagne électorale.
«La population de Sainte-Anne-des-Plaines pourra compter sur moi pour travailler à l’avancement du projet de construction d’une résidence pour personnes âgées autonomes, faire accélérer le dossier de l’agrandissement de la bibliothèque municipale, promouvoir la construction d’un deuxième pont pour améliorer le débit de circulation à l’entrée de la ville, et travailler à l’implantation d’une voie de refuge au coin du rang Lepage et de la 335», a-t-elle ajouté.

Interrogée à propos des demandes des citoyens du comté de Blainville, la candidate du PLQ a mentionné que peu d’électeurs lui avaient parlé de nouvelles places en service de garde ou encore de médecin de famille durant la campagne électorale.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top