- PUBLICITÉ -
Entête - Actualités

Pierre Gingras reprend du service public

Nomination à Radio-Canada

L’ancien maire de Blainville et ex-député de l’Action démocratique du Québec dans le comté de Blainville, de 2007 à 2008, Pierre Gingras, reprend du service. Il quitte sa retraite politique pour siéger au conseil d’administration de la Société CBC/Radio-Canada.

Version:1.0 StartHTML:0000000189 EndHTML:0000004357 StartFragment:0000002855 EndFragment:0000004321 SourceURL:file://localhost/Users/c_desjardins/Desktop/CDApierre%20gingras%20-C.doc @font-face { font-family: « Times New Roman »; }@font-face { font-family: « Arial »; }@font-face { font-family: « MS 明朝 »; }p.MsoNormal, li.MsoNormal, div.MsoNormal { margin: 0cm 0cm 0.0001pt; font-size: 12pt; font-family: « Times New Roman »; }table.MsoNormalTable { font-size: 10pt; font-family: « Times New Roman »; }div.Section1 { page: Section1; }

Le ministre du Patrimoine, James Moore, a déclaré dans un communiqué de presse que Pierre Gingras serait «un véritable atout pour le conseil d’administration» grâce à son «esprit novateur» et à son engagement envers la population.

On se rappellera que Pierre Gingras est le deuxième adéquiste en moins d’une semaine à être nommé à un poste au sein d’un organisme fédéral à vocation culturelle.

Ces nouvelles nominations politiques par le gouvernement conservateur n’ont pas réjoui les partis de l’opposition. Autant le Bloc québécois et le Nouveau Parti démocratique ont dénoncé ses nominations jugées partisanes, en plus de remettre en question la qualification de ces personnes.

Notons que le conseil d’administration de Radio-Canada est actuellement présidé par Thomas Casgrain et comprend 12 administrateurs. Il n’a pas été possible de parler avec Pierre Gingras au moment d’aller sous presse.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top