- PUBLICITÉ -
Modernisation et développement au collège Lionel-Groulx

(Photo Yves Déry)

Modernisation et développement au collège Lionel-Groulx

Rentrée scolaire 2010-2011

À défaut de profiter de la canicule et des derniers soubresauts de l’été, les 5 200 étudiants du collège Lionel-Groulx ont retrouvé le chemin des salles de classe, depuis une semaine, pour la rentrée scolaire 2010-2011.

En formation générale, ils sont 3 392 inscrits, 1 445 en formation technique et 384 en accueil et intégration, un nombre qui ressemble à celui de l’année dernière. «On a le nombre d’étudiants qui s’approche de notre devis pédagogique, tel que délivré par le ministère de l’Éducation», de mentionner Yves Marcotte, directeur des communications au collège Lionel-Groulx.

Pour accueillir convenablement sa clientèle, on se rappellera que le Collège Lionel-Groulx a procédé, au cours des derniers mois, à d’importants travaux de rénovation et de modernisation de ses installations dans les départements de théâtre et sportif. Après des mois de construction, les travaux sont presque complétés. «Nos enseignants et étudiants ont été très patients lors des travaux, l’an dernier», de mentionner Monique Laurin, directrice générale du Collège.

Dans le secteur sportif, une simple visite suffit pour réaliser que les travaux étaient nécessaires. «L’ensemble des activités a été regroupé dans le même secteur. Les enseignants ont plus de place et tout est concentré», de préciser la directrice générale du Collège. Dans le nouveau département sportif, on retrouve désormais de grandes fenêtres qui laissent facilement passer la lumière du jour. Une salle de yoga et une salle d’entraînement physique viennent s’ajouter au département. Pour ce qui est du nouveau gymnase, il n’a rien à voir avec les anciennes installations. La fenestration est abondante et l’espace est vaste. Afin d’offrir un milieu de vie des plus agréables à ses étudiants, le Collège poursuit la phase II des travaux de rénovation. Cette année, c’est la cafétéria qui subira une cure de rajeunissement.

Nouveau mandat

À la fin de l’année scolaire 2009-2010, le conseil d’administration a procédé au vote pour reconduire Monique Laurin au poste de directrice générale pour un mandat de quatre ans, un geste de confiance qu’elle accueille avec sérénité. «Je qualifierai le nouveau mandat en disant qu’il y a beaucoup de possibilités, mais qu’il faudra être réaliste. Je suis entourée d’une équipe forte et dynamique. Dans le fond, on parle de stabilité et de développement», explique la directrice générale.

Parmi les défis des prochaines années, la directrice générale a l’intention de continuer à développer la carte des programmes qu’offre le Collège. Pour ce faire, elle pourra compter sur le travail de la nouvelle directrice des études, Micheline Allard, qui possède une longue expérience dans le réseau collégial, notamment pour avoir implanté le programme de soins infirmiers au cégep André-Laurendeau. «On veut offrir des programmes qui répondent à la demande régionale», résume la directrice générale.

Dans le même sens, le conseil d’administration s’est donné trois objectifs pour les prochaines années. Le premier étant de participer au développement de l’offre des programmes, de maximiser la diplomation, et finalement, d’accroître les compétences de son personnel. «Le développement des outils de communication fait également partie de nos défis pour cette année», explique Yves Marcotte, précisant qu’il sera possible de suivre régulièrement la vie au Collège par l’entremise du site Internet.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top