- PUBLICITÉ -
Marlene Cordato veut ajuster l’offre de service municipale

(Photo Michel Chartrand)

Marlene Cordato veut ajuster l’offre de service municipale

Élections municipales à Boisbriand

Si elle est élue à la tête de la Ville de Boisbriand, le 1er novembre prochain, la chef du Ralliement des citoyens de Boisbriand (RDCB), Marlene Cordato, affirme que l’offre de service municipale sera évaluée et ajustée en fonction des personnes.

«Familles, aînés et jeunes se situent au cœur de notre projet politique, a-t-elle déclaré. Nous bonifierons l’offre globale de services relativement à chaque secteur de notre population. Nous savons très bien, chiffres à l’appui, que tout reste à faire en matière de mise à jour de services adéquats correspondant aux nouveaux besoins et caractéristiques de cette vaste clientèle.»

Selon les dernières statistiques compilées par le RDCB, l’âge moyen des Boisbriannais se situerait entre 29 et 35 ans, la population des 15-25 ans ayant augmenté de 1 % et celle des personnes âgées, de presque 3 %, entre 1996 et 2009.

Pour Martine Bonin, candidate du quartier DuGué, il est impératif que Boisbriand compte sur plus de logements à prix abordable pour être en mesure de conserver les personnes âgées qui veulent continuer à habiter en sol boisbriannais. Le RDCB envisagerait l’augmentation du nombre de logements à la maison Dutrizac ou la construction d’une autre résidence pour personnes âgées.
«Les gens veulent plus de résidences pour personnes âgées, c’est clair», explique Martine Bonin, donnant comme exemple le cas d’une dame de 76 ans dont le mari est décédé et qui se voit dans l’obligation de déménager à Sainte-Marthe-sur-le-Lac, faute de logements abordables. Le RDCB estime qu’après avoir tenu des forums et consultations, comme l’a fait l’équipe de la mairesse au cours du dernier mandat, il est temps de passer à l’action.

Par ailleurs, Mme Cordato estime que «le transport en commun ne correspond pas aux besoins des Boisbriannais» de telle sorte que «l’offre doit être nettement améliorée afin de coller à la réalité quotidienne des citoyens si l’on veut promouvoir ce mode de déplacement». La proposition du RDCB: augmenter le territoire desservi et la fréquence de passage des autobus. Quant aux coûts et implications de ces mesures avec le CIT, Marlene Cordato cite le dilemme de l’œuf ou la poule.

Sa candidate du quartier Fillion, Christine Beaudette, milite pour sa part en faveur de l’augmentation de l’offre de loisirs à Boisbriand. Les mesures mises de l’avant par le Ralliement des citoyens de Boisbriand sont la gratuité de la carte-loisirs, la bonification des installations de sport d’hiver et l’augmentation de l’offre d’activités culturelles et communautaires.

Enfin, Marlene Cordato veut créer un évènement public de reconnaissance du travail des bénévoles.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top