- PUBLICITÉ -
Entête - Actualités

Mario Laframboise se dit près des gens de son comté

Dans Argenteuil-Papineau-Mirabel

Le candidat du Bloc québécois et député sortant d’Argenteuil-Papineau-Mirabel, Mario Laframboise, fait un bilan positif de la campagne électorale qui se terminera lors du jour du scrutin, le lundi 2 mai.

«Ayant parcouru, dit-il, au cours de cette campagne, les quatre coins de notre vaste circonscription de 5 667 km2, j’ai pu constater que ma présence assidue, depuis les dix dernières années en tant que député d’Argenteuil-Papineau-Mirabel, m’a permis d’être près des gens, de bien les connaître, d’être accessible et de bien les représenter à la Chambre des communes».

Mario Laframboise a ajouté: «Argenteuil-Papineau-Mirabel, c’est chez moi. J’y ai élevé ma famille. J’y habite. Et j’y serai encore au lendemain de l’élection. Je ne peux en dire autant de certains de mes adversaires.»

Il a poursuivi ainsi: «Je trouve, entre autres, aberrant que le Nouveau parti démocratique (NPD), dont le chef se plaît à répéter depuis le début de la campagne qu’il veut former le prochain gouvernement, nous parachute une candidate qui n’a jamais mis les pieds dans notre circonscription. Une candidate qui ne fait même pas campagne chez nous et qui ne se donne pas la peine de venir rencontrer les gens.»

Mario Laframboise a continué d’envoyer des flèches au parti dirigé par Jack Layton, dont celle-ci: «Le NPD se prétend un ardent défenseur des travailleurs et des petites entreprises. Or, tout comme le Parti conservateur et le Parti libéral, le cadre financier du NPD prévoit qu’il pigera 17 milliards $ dans la caisse d’assurance-emploi. C’est inacceptable!» «De plus, ajoute-t-il, le NPD veut nous faire croire qu’il symbolise le changement quand en réalité il nous jette de la poudre aux yeux. Il est à Ottawa depuis 50 ans maintenant et il n’a jamais eu les intérêts du Québec à cœur. Pensez-vous vraiment que cela va changer?»

Selon Mario Laframboise, le Bloc québécois est le seul parti apte à défendre les intérêts du Québec. «Nous n’avons qu’un seul rôle, soit être à Ottawa pour veiller à ce que le Québec soit entendu, que nos valeurs et notre culture soient respectées et que le Québec obtienne sa juste part des programmes fédéraux. Le Bloc québécois n’a qu’une seule parole, celle du Québec.»

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top