- PUBLICITÉ -
Mario Laframboise promet un médecin de famille pour tous d’ici quatre ans

Mario Laframboise Promet Un Médecin De Famille Pour Tous D’ici Quatre Ans

Mario Laframboise promet un médecin de famille pour tous d’ici quatre ans

S’il est réélu le 1er octobre

Comme son parti l’a fait récemment, advenant sa réélection à titre de député de Blainville, le 1er octobre, Mario Laframboise de la Coalition Avenir Québec (CAQ) promet aux résidents de Blainville, Bois-des-Filion et Lorraine qu’ils auront tous accès à un médecin de famille dans les 36 heures, d’ici 4 ans.

Comme son parti l’a fait récemment, advenant sa réélection à titre de député de Blainville, le 1er octobre, Mario Laframboise de la Coalition Avenir Québec (CAQ) promet aux résidents de Blainville, Bois-des-Filion et Lorraine qu’ils auront tous accès à un médecin de famille dans les 36 heures, d’ici 4 ans.

«Les familles, les aînés et tous les citoyens et citoyennes de Blainville sont en droit de s’attendre à un service de qualité et à un accès rapide à un médecin. Il n’y a aucune raison, en 2018, d’attendre des heures à l’urgence pour une otite ou une vilaine grippe» , d’insister M. Laframboise, rappelant que plus de 1,6 million de Québécoises et Québécois n’ont toujours pas de médecin de famille, «et ceux qui en ont, d’ajouter le candidat de la CAQ, n’y ont pas accès facilement, devant patienter plusieurs jours pour un rendez-vous» .

«La réforme Barrette est loin d’avoir atteint les objectifs promis, témoignant de l’échec de la stratégie libérale. Le résultat est l’engorgement des urgences, et les gens du comté de Blainville connaissent trop bien cette situation. Un gouvernement de la CAQ règlera une fois pour toutes ce problème» .

Des heures d’ouverture élargies

Selon Mario Laframboise, l’ajout d’une politique de rémunération des médecins qui encouragera la prise en charge des patients, avec des heures d’ouverture le soir et les fins de semaine dans les cliniques médicales, de même que la possibilité de prendre rendez-vous par internet, avec l’obligation pour les cliniques de maintenir des temps de disponibilité pour les urgences, et avec un rôle accru pour les super infirmières, sont des mesures qui contribueront à l’amélioration de la situation dans les Basses-Laurentides.

«Il y a suffisamment de médecins au Québec pour répondre aux besoins de tous. Comme député du comté de Blainville, je m’engage à participer activement à la mise en place des solutions proposées par mon parti et à permettre au Québec de prendre un véritable virage santé» , a conclu Mario Laframboise.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top