- PUBLICITÉ -
Marie-France Charbonneau et l’énergie verte

(Photo Yves Déry) Marie-France-Charbonneau

Marie-France Charbonneau et l’énergie verte

Marc-Aurèle-Fortin

Deux semaines avant la fin de la campagne électorale, la candidate bloquiste dans le comté de Marc-Aurèle-Fortin, Marie-France Charbonneau, a publié un communiqué de presse pour présenter sa position sur les énergies vertes, écorchant au passage les positions du Nouveau parti démocratique (NPD).

«Chaque jour, des milliers de citoyens de Marc-Aurèle-Fortin dépensent des sommes toujours plus importantes pour faire le plein, alors qu’ils doivent se rendre au travail, à l’hôpital ou à l’école. Plutôt que d’envoyer cet argent aux pétrolières, comme le fait Stephen Harper, nous proposons de le retourner aux familles pour réduire le fardeau toujours plus lourd du prix de l’essence», indique la candidate bloquiste.

Selon la candidate bloquiste, il semble important pour le gouvernement fédéral de mettre en place des idées innovatrices pour aider au développement de l’industrie des véhicules hybrides. Une telle idée permettrait de créer des emplois, en plus de poser un geste pour réduire l’empreinte écologique des citoyens, utilisateurs de véhicules. «Il s’agit d’une mesure nécessaire et urgente pour réduire la dépendance au pétrole, à l’heure où le prix de l’essence s’envole et diminue encore le revenu disponible pour les familles», peut-on lire dans son communiqué de presse.

En début de semaine, certains grands médias ont publié des sondages sur les intentions de vote des électeurs au Québec et dans le reste du Canada. Selon les chiffres, il semble que le chef du NPD, Jack Layton, connaît un succès considérable auprès des électeurs du Québec, surtout auprès de l’électorat plus sensible à voter pour un député bloquiste. À la suite du dévoilement de ces chiffres, le chef du Bloc québécois, Gilles Duceppe, a déclaré qu’un vote pour le NPD est un vote en faveur d’un gouvernement conservateur.

La candidate bloquiste dans le comté de Marc-Aurèle-Fortin a également profité de sa sortie hebdomadaire pour écorcher au passage le NPD sur la question des énergies vertes, et plus précisément sur le manque de vision en faveur du développement des véhicules hybrides. «Pour la plupart des citoyens, il n’est pas surprenant que les conservateurs ou les libéraux aient oublié les véhicules hybrides dans leur plateforme, puisque les deux partis appuient l’exploitation des sables bitumineux et le développement de l’automobile en Ontario. Cependant, plusieurs s’étonnent que le NPD n’ait rien prévu pour les véhicules hybrides, puisque ce parti se présente comme le champion de l’environnement», peut-on lire dans son communiqué de presse.

«Comme les autres partis fédéralistes, le NPD doit faire des gains dans l’Ouest et tente de ménager les électeurs de l’Alberta, au détriment du Québec. Les véhicules hybrides et l’énergie hydroélectrique sont des priorités pour le Québec et pour les Québécois, mais pas pour le NPD, souligne-t-elle. Au-delà de l’image, il faut examiner les positions de tous les partis pour se rendre compte que seul le Bloc Québécois défend les intérêts du Québec à Ottawa», conclut la candidate bloquiste.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top