- PUBLICITÉ -
M3i-Supervision: une première cohorte d’étudiants-entrepreneurs diplômée

On reconnaît ici les membres de la première cohorte du programme M3i-Supervision

M3i-Supervision: une première cohorte d’étudiants-entrepreneurs diplômée

Neuf étudiants-entrepreneurs qui ont récemment complété le programme M3i-Supervision, proposé à la session d’hiver pour la première fois au Collège Lionel-Groulx, ont reçu leur diplôme le 10 avril dernier. Ils sont maintenant mieux outillés pour assumer pleinement le rôle de superviseur qu’ils occupent en entreprise.

C’est du moins la conviction qui anime Christian Roy, responsable du programme. «La formation M3i permet à ceux et celles qui la suivent de devenir de meilleurs superviseurs, a insisté M. Roy. Elle s’applique autant au domaine du travail que sur les façons d’interagir avec son conjoint ou ses enfants.»

Pendant 8,5 jours et 59 heures, les étudiants qu’a supervisé M. Roy ont appris à mesurer leurs habiletés et compétences, à modifier leurs pratiques en prenant conscience de leur potentiel, à maîtriser de nouvelles techniques et à intégrer ces techniques dans la gestion courante de leur personnel.

«Il n’existe pas de formule magique, a répondu Christian Roy lorsque questionné au sujet des qualités que doit posséder un bon superviseur, mais il est capable d’empathie, a-t-il poursuivi, de s’adapter aux différentes situations et d’aller chercher le meilleur des capacités de son personnel.»

Coaching individuel

En plus de la soixantaine d’heures de cours dont ont bénéficié les étudiants dans le cadre de la formation M3i, ils ont aussi tous eu droit à huit heures de coaching individuel au cours desquelles le formateur les a accompagnés sur leur lieu de travail. Ces quatre rencontres personnalisées d’une durée de deux heures chacune font toute la différence selon le responsable du programme à Lionel-Groulx.

«Cela nous permet de nous assurer que ce qui a été vu et appris en groupe s’intègre bien dans la réalité de l’entrepreneur. Il y a aussi le fait que certaines situations qui s’expliquent mal en groupe passent mieux lors d’une relation privilégiée», de dire M. Roy.

Une prochaine session de formation à laquelle il reste encore quelques places est prévue à compter du 24 avril prochain. Pour en apprendre davantage ou obtenir des informations, il suffit de visiter le www.formationcontinue.clg.qc.ca.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top