- PUBLICITÉ -
Lorraine construira le premier planchodrome en VERROX au Québec

Le nouveau planchodrome

Lorraine construira le premier planchodrome en VERROX au Québec

L'utilisation du VERROX, une poudre de verre obtenue au terme d'un processus de concassage de bouteilles de verre récupérées à même nos bacs de recyclage, se répand de plus en plus.

Après le mobilier urbain (bancs et tables à pique-nique), les bordures et les trottoirs, voilà que Lorraine intégrera cet ajout cimentaire à la construction de son nouveau planchodrome (skatepark), le premier du genre à voir le jour au Québec.

«C’est effectivement le premier construit en VERROX au Québec, peut-être même au monde… sans blague», lance Grégory Pratte, ambassadeur VERROX chez Tricentris, centre de tri.

À Lorraine, le maire Ramez Ayoub et son directeur général, Christian Schryburt, s’entendent pour dire que la décision d’utiliser ce matériau comme ajout cimentaire s’inscrit d’abord dans une vision globale de développement durable.

«Je siège sur le conseil d’administration de Tricentris depuis plusieurs années. J’ai vu comment ils en sont arrivés à produire cette poudre de verre. Pour nous, c’est un choix non seulement environnemental, mais aussi basé sur la qualité du produit, sa durabilité et la valorisation des matières recyclables», explique M. Ayoub.

De fait, lorsqu’utilisé comme ajout cimentaire, le VERROX se distingue par ses propriétés pouzzolaniques, pointe M. Pratte, c’est-à-dire qu’il agit comme une colle pour le béton, ce qui en augmente la qualité et la durabilité. C’est aussi un produit qui se vend moins cher que le ciment.

Le chiffre est encore approximatif, mais Tricentris estime à 4 000 le nombre de bouteilles qui seront intégrées au planchodrome de Lorraine, sous forme de poudre de verre, et ce, dans une proportion de 10 % à 15 % du béton utilisé. Autant de bouteilles qui échapperont par le fait même au site d’enfouissement.

Actuellement, Tricentris produit, à partir de son usine de micronisation du verre située à Lachute, 6 000 tonnes de VERROX par année. Grâce aux travaux d’agrandissement prévus à l’usine, à la fin de l’année 2015, on souhaite augmenter la production à 30 000 tonnes par année.

Un planchodrome redessiné, agrandi et amélioré

Le nouveau planchodrome, redessiné, agrandi et amélioré, sera construit à même le site existant, au parc Lorraine. «Environ 75 % du site actuel sera renouvelé, puisqu’une partie en asphalte sera préservée. Une autre partie sera ajoutée», détaille M. Schryburt. Mentionnons que le planchodrome nouvelle version, construit à hauteur de 175 000 $, a notamment reçu l’aval d’un groupe de jeunes utilisateurs, «les artisans du projet», souligne le maire.

Les travaux de construction débuteront vers la troisième semaine de mai pour se terminer quatre à six semaines plus tard, soit juste à temps pour marquer le début des vacances estivales. Le directeur général a indiqué que la Ville de Lorraine considérera l’utilisation du VERROX comme ajout cimentaire pour l’ensemble de ses projets à venir.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top