- PUBLICITÉ -
Lise Thériault en trois temps

(Photo Michel Chartrand)

Lise Thériault en trois temps

Bibliothécaire de l’année 2008

La Corporation des bibliothécaires professionnels vient de décerner le prix de Bibliothécaire de l’année 2008 à Lise Thériault, chef du module Bibliothèque à la Ville de Sainte-Thérèse, pour le projet Ma tente à lire.

Pour souligner l’évènement, et dans une cérémonie orchestrée par la mairesse, les conseillers municipaux et les employés cadres de la Ville, Mme Thériault a eu droit aux grands honneurs. «Lise, nous sommes là pour toi, pour célébrer ton talent et ton travail exceptionnel», de déclarer d’entrée de jeu la mairesse Sylvie Surprenant.

Depuis quatre ans, Ma tente à lire a fait sortir la bibliothèque hors de ses murs en visitant, entre autres, les parcs, les cours de HLM, les garderies, sans compter les visites d’école et les ateliers offerts aux groupes scolaires à la bibliothèque, dans le but d’encourager les jeunes à la lecture. «Un projet qui vaut son investissement», de souligner Mme Surprenant, lequel favorise par ailleurs une médiation culturelle qui aura permis d’établir un lien social avec un public qui, autrement, n’utiliserait pas les services de la bibliothèque, tout en donnant une visibilité exceptionnelle à la bibliothèque de Sainte-Thérèse. Depuis 2005, Ma tente à lire aura surtout permis la rencontre de plus de 3 000 enfants, sans compter les visites scolaires du mois de juin.

Remerciements en trois parties

Au moment de prendre la parole, Mme Thériautl a prévenu l’audience: ses remerciements s’étendraient sur quatre pages et son allocution se diviserait en trois parties. D’abord, la petite histoire de Ma tente à lire, ensuite les remerciements et enfin, ses rêves les plus fous. «Ma tente à lire, c’est la découverte du livre pour le plaisir. Ce projet nous permet de rejoindre, par tous les moyens possibles, les jeunes», a débuté Mme Thériault. Poursuivant avec ses remerciements, Mme Thériault, après un court moment d’émotion, a tenu à souligner le travail de son équipe. «Parce que derrière toute bibliothécaire de l’année, il y a une équipe. Je salue également l’initiatrice de Ma tente à lire, Hélène Goyette, pour son idée simple, mais combien géniale!» Enfin, Mme Thériault a profité de la tribune pour partager ses rêves les plus fous. «Je rêve de la démocratisation de la bibliothèque et d’un abonnement gratuit pour tous. Je rêve aussi d’une collaboration facilitée entre le monde scolaire et le monde municipal. Et je rêve d’avoir le personnel nécessaire afin de promouvoir la bibliothèque ailleurs qu’à l’intérieur de ses murs et des limites de la ville.» Parce que la lecture, estime-t-elle, peut aussi changer des vies pour le mieux.

Mentionnons qu’en plus de ses fonctions de bibliothécaire, Mme Thériault travaille à l’École de bibliothéconomie et des sciences de l’information, à titre de chargée de cours, tout en offrant des formations dans le cadre du programme de formation continue de la Corporation des bibliothécaires professionnels du Québec. Elle est également active au sein du Regroupement régional des bibliothèques publiques Laval-Laurentides-Lanaudière, là où elle coordonne le club de lecture Le rat Biboche pour les 3 à 5 ans, depuis trois ans.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top