- PUBLICITÉ -
Les candidats Blais et Girard rencontrent les organismes communautaires

Les Candidats Blais Et Girard Rencontrent Les Organismes Communautaires

Les candidats Blais et Girard rencontrent les organismes communautaires

Coalition Avenir Québec

Eric Girard, candidat de la Coalition Avenir Québec dans Groulx et Marguerite Blais, candidate caquiste dans Prévost ont effectué une tournée des organismes communautaires de la couronne nord, cette semaine.

Eric Girard, candidat de la Coalition Avenir Québec dans Groulx et Marguerite Blais, candidate caquiste dans Prévost ont effectué une tournée des organismes communautaires de la couronne nord, cette semaine.

Les deux candidats ont rencontré les dirigeants, employés et bénévoles de six organismes situés dans la MRC de Thérèse-De Blainville: Centraide Laurentides, Resto Pop, le Centre d’action bénévole Solange-Beauchamp, le Centre d’entraide Thérèse-De Blainville et l’Office municipal d’habitation de Rosemère.

«L’enjeu de taille demeure encore et toujours le financement. L’augmentation du nombre d’organismes entraîne une diminution de l’aide gouvernementale et malgré une mobilisation au niveau de l’autofinancement, plusieurs se battent pour préserver les services offerts à la population» , a commenté Eric Girard, par voie de communiqué.

Une fois élus, l’économiste et celle qui se présente comme la défenderesse de nombreuses causes sociales se sont engagés à s’entretenir avec tous les organismes de la région. «Nous devons valoriser le rôle et l’apport inestimable du secteur communautaire dans les Basses et Hautes-Laurentides. En plus d’améliorer la qualité de vie et le bien-être de la population, les organismes du tiers secteur, dont l’économie sociale, ajoutent des valeurs humaines à l’intervention de l’État» , a exprimé Marguerite Blais.

Stratégie de concertation et culture de bénévolat

Une meilleure coordination entre les organismes du milieu et le développement d’une culture de bénévolat, plus spécifiquement chez les jeunes, peuvent contribuer à consolider l’offre sociale et communautaire dans la région, pensent les deux candidats.

«Sans revoir de fond en comble le système, nous devons développer des approches plus efficaces comme une stratégie de concertation avec les différents paliers de gouvernement et le milieu communautaire et déployer des initiatives de sensibilisation auprès de la population. De plus, nous devons les aider à entrer dans l’ère numérique afin développer des applications visant à promouvoir le bénévolat et l’entraide» , de conclure Eric Girard.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top