- PUBLICITÉ -
L’Équipe Daneault réélue sans opposition

(Photo Jean-Pierre Laferrière)

L’Équipe Daneault réélue sans opposition

Rosemère

La mairesse sortante de Rosemère, Hélène Daneault, ainsi que les candidats au poste de conseillers municipaux de son équipe ont été élus sans opposition pour un nouveau mandat de quatre ans au conseil municipal. À 16 h 30, le vendredi 2 octobre, le bureau du greffier de la municipalité n’avait reçu aucune autre candidature que celle des membres de l’Équipe Daneault. L’ensemble des candidats a été rapidement invité à prêter serment pour officialiser leur élection.

«Nous sommes tous très heureux. On peut maintenant dire mission accomplie», de lancer la mairesse. Jusqu’à la toute fin, il semble que les membres de l’Équipe Daneault aient attendu avant de crier victoire, malgré l’absence de rumeurs entourant l’élection.

Quelques heures après l’assermentation des nouveaux élus, les conseillers municipaux ont rencontré leurs militants. «J’avais préparé deux discours. Un pour le lancement de la campagne électorale, l’autre pour fêter la victoire», de dire la mairesse, visiblement fière du dénouement de l’élection.

Selon la mairesse, l’élection sans opposition des membres du conseil a permis d’économiser 100 000 $ à la Ville. «À Rosemère, il ne faut pas oublier que nous avons eu quatre élections en sept ans. J’imagine que ça a contribué», de confier Hélène Daneault.
«Nous n’avons pas arrêté de travailler pendant les quatre dernières années et nous allons garder la même rigueur pour le prochain mandat. Le fait qu’il n’y ait pas d’élection va nous donner plus de temps pour préparer le budget municipal», de souligner la mairesse.

Dans les prochaines semaines, l’Équipe Daneault présentera quand même ses engagements pour les quatre prochaines années. Parmi ceux-ci, Hélène Daneault veut bonifier le réseau cyclable existant.
«Nous avons réalisé d’importants progrès en matière de pistes cyclables. Au cours de l’été qui vient de s’achever, nous avons aménagé une voie cyclable sur le boulevard Roland-Durand et nous avons inauguré le Pavillon du Sentier transcanadien sur la Route verte, laquelle permet aussi de rejoindre le parc linéaire le P’tit train du Nord. Nous sommes déterminés à poursuivre dans cette même veine, car plusieurs citoyens nous le demandent», d’indiquer la mairesse.

Le plan de l’administration Daneault est de relier les réseaux est et ouest, en plus de créer de nouveaux accès cyclables vers des points névralgiques, comme la gare du train de banlieue, la rivière des Mille Îles, de même que les différents parcs et espaces verts.
«Nous voulons parler aux usagers pour connaître leur vision. Dans cet exercice, nous solliciterons le soutien technique d’experts comme Vélo Québec, qui connaît bien la problématique et les défis du vélo en milieu urbanisé comme le nôtre», d’ajouter Hélène Daneault, rappelant que le vélo est un exercice qui permet de garder la forme et la santé.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top