- PUBLICITÉ -
L’équipe Cantin à l’heure des bilans

(Photo Michel Chartrand)

L’équipe Cantin à l’heure des bilans Blainville

Une semaine avant les élections municipales, le Vrai Blainville, avec comme chef le maire sortant François Cantin, a tenu son dernier point de presse hebdomadaire et présenté le bilan de ses engagements électoraux s’ils sont élus le 1er novembre prochain. Devant la presse régionale, le maire sortant s’est dit satisfait du déroulement de la campagne électorale.

«L’heure est maintenant au bilan», de lancer d’entrée de jeu François Cantin. Avant de faire le résumer de l’ensemble des engagements du Vrai Blainville, ce dernier a dressé un bref historique de sa formation politique, depuis ses débuts en 1997. «Le Vrai Blainville est fondé sur une vision globale de développement. Il y avait deux mots au départ qui ont guidé nos actions: vision et citoyen», de mentionner le chef de la formation politique.

Pour influence, le maire sortant a indiqué que les élus ont eu en tête la croissance de la ville ainsi que l’âge moyen de sa population, se situant aux alentours de 35 ans. «Nous savons que la ville devrait, dans 10 ans, atteindre une population de 60 000 citoyens. En ce sens, il faut penser aussi aux besoins actuels et des générations futures», de résumer François Cantin, manifestement fier des réalisations de son administration lors des quatre dernières années.

Parmi les réalisations citées en exemples, le maire a rappelé la construction du poste de police, un investissement de 8,2 millions pour un bâtiment qui a été construit suivant les règles LEED en matière environnementale. «Quand nous sommes entrés à l’hôtel de ville, dès 2006, nous avons pris conscience qu’il fallait un nouveau poste de police. Les cellules étaient trop petites et les policiers devaient se changer dans des roulottes», se rappelle le maire, indiquant que la nouvelle bâtisse a été pensée de façon écoresponsable en réduisant son empreinte écologique.

En matière environnementale, le maire a rappelé les actions de son administration pour tenter de changer les mentalités pour la santé de la planète. «On pense que pour des changements majeurs, ça prend des générations. Avec le Vrai Blainville, on propose une équipe de personnes profondément intègres et qui ont un vrai regard sur notre ville», d’ajouter le maire.

Au chapitre des engagements, le maire a rappelé son désir d’en faire plus pour l’environnement, la culture, les sports, l’embellissement de la ville, les infrastructures, et la sécurité. «On veut regarder également toutes les possibilités de subventions», d’expliquer le chef du Vrai Blainville, mentionnant que l’achat local et le maintien de la viabilité hivernale sont des exemples des promesses qui se retrouvent dans le programme de son parti.

François Cantin a indiqué que son équipe à l’intention de maintenir la gratuité d’accès à la route Verte, l’aide financière aux organismes communautaires, le conseil jeunesse, les samedis districts, etc. Le point de presse du Vrai Blainville était le dernier de la campagne électorale. «J’invite les citoyens de Blainville à se déplacer pour aller voter», de conclure le maire sortant.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top