- PUBLICITÉ -
L’école de la Seigneurie aura son terrain de volleyball de plage

L’école De La Seigneurie Aura Son Terrain De Volleyball De Plage

L’école De La Seigneurie Aura Son Terrain De Volleyball De Plage
L’école De La Seigneurie Aura Son Terrain De Volleyball De Plage

L’école de la Seigneurie aura son terrain de volleyball de plage

Grâce à la générosité des cyclistes de Bell Helicopter

C’est un chèque de 8 857 $ que l’équipe de cyclistes de Bell Helicopter, participants du 1 000 km à vélo dans le cadre du Défi Pierre Lavoie, a remis à l’école de la Seigneurie, le 17 novembre. Cette somme servira à aménager un terrain de volleyball dans la cour extérieure.

C’est un chèque de 8 857 $ que l’équipe de cyclistes de Bell Helicopter, participants du 1 000 km à vélo dans le cadre du Défi Pierre Lavoie, a remis à l’école de la Seigneurie, le 17 novembre. Cette somme servira à aménager un terrain de volleyball dans la cour extérieure.

Annie Bernatchez, Julien Boucher, Marie-Pier Allard et Chantal Boucher n’ont pas ménagé les efforts, en juin dernier, lorsqu’ils ont pédalé 1 000 kilomètres à vélo, en se relayant entre Saguenay et Montréal, et ce, pendant 60 heures consécutives. Ils étaient évidemment bien fiers de revenir à l’école de la Seigneurie où ils avaient présenté leur projet, le 18 mai dernier. Cette fois, ils y étaient pour remettre aux jeunes «leur cadeau» , le fruit de leur travail.

«Beau temps, mauvais temps, nous avons toujours pensé à vous, a lancé Mme Bernatchez en s’adressant aux jeunes élèves réunis dans le gymnase. Notre objectif, a-t-elle poursuivi, était de vous faire plaisir, mais également de vous inciter à adopter de saines habitudes de vie.»

Donner l’exemple

Pour le commissaire scolaire Denis Chabot, présent lors de la remise du chèque pour représenter Paule Fortier, présidente de la Commission scolaire de la Seigneurie-des-Mille-Îles, les cyclistes de l’équipe Bell Helicopter, tout comme les autres cyclistes qui ont pris le départ du Défi de 1 000 km, sont un exemple de persévérance, ce qu’il n’a d’ailleurs pas manqué de souligner.

«Mille kilomètres! Faut le faire! C’est la persévérance de ces gens-là qui a fait en sorte qu’ils ont obtenu des résultats. Cela ressemble beaucoup à ce que vous faites au niveau scolaire. Vous travaillez et les résultats arrivent» , a-t-il mentionné aux jeunes élèves avant de demander à deux d’entre eux, Maxime et Olivier Chagnon, fils d’Annie Bernatchez, de se lever.

«Vous avez été témoins de sa préparation, leur a-t-il affirmé. Vous avez vu comment c’était difficile. Par contre, était-elle contente en arrivant au fil d’arrivée? Oui? Eh bien, c’est ça le travail. Ça donne des résultats. Faites la même chose. Vous avez ici quatre beaux modèles de persévérance» .

«Nous arrivons d’une campagne électorale au cours de laquelle je m’étais engagé à embellir la cour d’école, a quant à lui souligné Guy Frigon, conseiller municipal de Blainville. Quand mes enfants étaient petits comme vous, ils venaient ici à l’école et avaient les mêmes jeux. Je suis content de voir que vous aurez dorénavant accès à de nouvelles installations.»

M. Frigon a aussi profité de l’occasion pour annoncer que de nouvelles améliorations seraient apportées à la cour extérieure de l’école de la Seigneurie au cours des années à venir.

Soulignons qu’en plus de Bell Helicopter, l’équipe de cyclistes qui a participé au Défi du 1000 km a aussi pu compter sur le soutien financier de TRU Simulation + Training, Rogers, Magnum Cellars, Monsieur Rafael, Erivan Gecom Inc., Nicolas Spiroux, physiothérapeute, BOB Cyclo et Kicking Horse Coffee.

 

Array
- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top