- PUBLICITÉ -
Le drapeau de la persévérance scolaire hissé à Blainville

Plusieurs personnes, jeunes et moins jeunes, élus et professionnels issus de différents milieux, ont convergé vers Blainville, lundi, pour assister à la levée du drapeau de la persévérance scolaire.

Le drapeau de la persévérance scolaire hissé à Blainville

À l’occasion du lancement des Journées de la persévérance scolaire qui se déroulent cette semaine partout au Québec, le PREL (Partenaires pour la réussite éducative dans les Laurentides) avait convié ses partenaires à la bibliothèque Paul-Mercier de Blainville, lundi, afin de procéder au lancement officiel de cet événement dans les Basses-Laurentides.

Il est rare de voir autant de gens, issus de milieux si différents, se réunir pour soutenir une même cause. C’est pourtant ce qui s’est produit, lundi à Blainville, alors qu’élus municipaux, provinciaux et fédéraux, présidents de commissions scolaires, directeurs d’écoles, policiers, entrepreneurs et beaucoup d’autres s’y sont présentés pour démontrer l’importance qu’ils accordent tous à la promotion de la persévérance scolaire auprès de nos jeunes.

Parmi eux, le maire de Blainville, Richard Perreault, hôte de ce rassemblement, a insisté sur cette nécessité d’inciter les jeunes à poursuivre leur parcours scolaire.

«Votre présence ici, a-t-il lancé à son auditoire, témoigne de votre engagement envers la jeunesse pour qui l’avenir passe par l’éducation et par une communauté qui en fait sa véritable priorité.»

À longueur d’année…

Annie Grand-Mourcel, directrice générale du PREL, était tout sourire de voir autant de personnes répondre à son invitation. C’est avec beaucoup de joie qu’elle a pris la parole pour présenter les objectifs visés par la tenue, et ce, depuis dix ans au Québec lorsqu’arrive la 3e semaine de février, des Journées de la persévérance scolaire (JPS).

L’un de ces objectifs, a-t-elle mentionné, est d’augmenter la compréhension du rôle et des responsabilités de chacun dans la persévérance et la réussite scolaire des jeunes.

Elle souhaite également augmenter la visibilité des JPS. C’est d’ailleurs pour cette raison que sont organisés, partout dans les Laurentides d’ici vendredi, des activités et concours en lien avec les JPS. Une fois la semaine terminée, la promotion de la réussite éducative doit se poursuivre, de dire Mme Grand-Mourcel.

«Les JPS se veulent un moment fort cette semaine, mais on se doit de le souligner toute l’année. Il n’en tient qu’à nous de faire en sorte que la persévérance scolaire soit l’affaire de tous et qu’on y travaille à tous les jours!» a-t-elle insisté.

Des «Superhéros»

Afin de s’assurer que cette lutte contre le décrochage scolaire ne tombe pas dans l’oubli, des «Superhéros» ont par ailleurs été identifiés dans différents milieux et ceux-ci sont en vedette dans des capsules vidéo diffusées sur les différentes plateformes du PREL.

Le rôle de ces «Superhéros» issus des milieux scolaires et des affaires, jeunes et moins jeunes, est d’encourager les élèves, par leurs témoignages, à demeurer sur les bancs d’école.

Pour en apprendre davantage au sujet du PREL et des Journées de la persévérance scolaire ou pour visionner les capsules vidéo, il suffit de visiter le [prel.qc.ca] ou la page Facebook de l’organisme.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top