- PUBLICITÉ -
Entête - Actualités

Le coroner enquête

Décès d’une résidante au CHSLD Hubert-Maisonneuve, à Rosemère

La direction du Centre de santé et de services sociaux (CSSS) Thérèse-De Blainville, établissement qui chapeaute, entre entres, les CHSLD Hubert-Maisonneuve, à Rosemère, et Drapeau-Deschambault, à Sainte-Thérèse, a demandé l’intervention du coroner à la suite du décès d’une de ses résidantes, une dame de 90 ans retrouvée sans vie à côté de son lit, le 27 janvier dernier.

«C’est la procédure à suivre dans de telles circonstances», a indiqué André Poirier, directeur général du CSSS. Pour l’instant, on s’explique mal comment le moniteur de chute, un genre de tapis qui émet un signal lorsque la personne se lève de son lit, s’est retrouvé débranché.

«La dame a probablement tenté de se lever de son lit et serait tombée à ce moment», explique-t-il. Comme le moniteur de chute n’était plus en fonction, aucun signal n’a alors été émis.

Quatre moniteurs de chute étaient à ce jour utilisés dans les deux CHSLD. «Nous utilisons ces appareils pour réduire les contentions des patients. Pour leur sécurité et pour éviter de les attacher à leur lit», précise M. Poirier.

Ils ont depuis été retirés des chambres, en attendant de mieux comprendre ce qui s’est passé. L’enquête du coroner devrait permettre de faire la lumière sur les circonstances entourant le décès de la patiente. À ce stade-ci, il n’est cependant pas possible d’en connaître les délais.

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top