- PUBLICITÉ -
Entête - Actualités

Le Collège Boisbriand demande sa quote-part à la Ville

Plateaux sportifs

Les dirigeants du collège Boisbriand s’inquiètent quant à la lenteur des discussions avec l’administration municipale sur le dossier du paiement de la quote-part pour l’utilisation des différents services.

Lors de la dernière séance du conseil municipal, un des dirigeants du collège Boisbriand, Mario Bigras, s’est déplacé pour s’entretenir avec les élus. «Nous n’avons aucune avancée dans le dossier. Nous avons rencontré l’administration municipale à trois reprises et nous n’avons obtenu aucune réponse. Ça fait 16 mois que nous attendons», a-t-il indiqué.

Au cœur du dossier qui implique le Collège Boisbriand et l’administration municipale se trouve une demande de partenariat pour l’utilisation de plateaux sportifs, des équipements et des structures administrés via les budgets du Collège Boisbriand. «On a envoyé une demande de partenariat à la Ville pour, entre autres, l’utilisation du terrain synthétique sous forme de bail. On trouve que les discussions n’avancent pas assez vite», se plaint Mario Bigras.

Selon les affirmations des dirigeants du collège Boisbriand, le terrain de soccer synthétique serait utilisé à 70 % pour les activités de la Ville. Les frais pour l’utilisation du terrain s’élèvent à près de 17 000 $. De cette somme, 5 000 $ concernent le partage de la facture d’électricité. Au cours des derniers mois de l’été, le terrain du collège Boisbriand aurait été victime de vandalisme, ce qui a eu pour conséquence d’engendrer des frais de remise à niveau considérable. De ce fait, le Collège réclame 12 000 $ à la Ville à titre de partenaire-utilisateur.

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top