- PUBLICITÉ -
Le Carrefour Jeunesse-Emploi Thérèse-De Blainville demeure vigilant

Au terme des élections, les membres formant le nouveau conseil d’administration sont, nommément Vincent Arseneau, Nathalie Lachance, directrice, Christine Vachon, Marie-Claude Guérette, Jessie Poulette et Daniel Larose. Derrière, Pierre Hardy, Louis-Philippe Gorry, René Gauvreau et Sylvain Hébert, coordonnateur.

Le Carrefour Jeunesse-Emploi Thérèse-De Blainville demeure vigilant

Assemblée générale annuelle

L’année 2009-2010 n’a peut-être pas été facile du point de vue économique, mais il semble que le Carrefour Jeunesse-Emploi Thérèse-De Blainville (CJE) ait tout de même réussi à tirer son épingle du jeu.

C’est du moins ce qui ressort des résultats de l’année, tels que présentés par son président, Pierre Hardy, lors de l’assemblée générale annuelle de l’organisme. «Les membres de l’équipe ont été mis à contribution afin d’accompagner les jeunes en ces temps difficiles de ralentissement économique», a-t-il mentionné.

D’autant que dans ce contexte de réduction de budget pour les programmes dédiés à la clientèle éloignée du marché du travail, les jeunes en plus grandes difficultés se sont vus réduire l’accessibilité aux services d’aide à l’emploi à la fin de l’année.

En tant que membre du Réseau des carrefours jeunesse-emploi du Québec, le CJE entend participer activement à l’élaboration de la vision pour les cinq prochaines années par une planification stratégique. Des négociations seront également, sous peu, entreprises afin de renouveler le protocole d’entente avec le ministère de l’Emploi et de la Solidarité sociale.

Profitant de la tribune, la direction du CJE, Nathalie Lachance a, elle aussi, fait un retour sur la dernière année. Selon elle, l’impact du ralentissement économique a influencé l’offre de services destinée aux jeunes. Alors que pour certains les effets se sont traduits par une perte d’emploi, pour d’autres des difficultés supplémentaires ont fait obstacle à leur intégration à la vie socioprofessionnelle active. «L’organisme a accueilli un nombre de clients supérieur aux années précédentes, et de ce fait, nous avons été à même de constater la force et la stabilité de notre organisation», a-t-elle souligné.

En outre, ces grands bouleversements ont mené l’organisme à revoir certaines de ses orientations notamment au niveau de son intervention psychosociale. Saisi des difficultés grandissantes vécues par la clientèle, le conseil d’administration n’a pas hésité à appuyer le projet accueil et références, afin d’accompagner les jeunes qui éprouvent des difficultés particulières vers l’atteinte de leur autonomie de base.

Services et projets actuels

Parmi les services et projets actuels du CJE, mentionnons l’aide à l’employabilité et à l’intégration en emploi, le service d’orientation, le travail à l’étranger, Jeunes en action, Innovation-Développement-Exploration-Orientation (IDEO 16/17), projet accueil et références, le Défi de l’entrepreneuriat jeunesse, Emploie tes compétences, Desjardins Jeunes au travail et Équi T-É (équilibre travail-études), Défi vert et Journée carrière pour la persévérance scolaire. Plus de 1 140 nouveaux jeunes ont utilisé les différents services offerts au cours de l’année 2009-2010. Le CJE a réalisé 617 placements d’intégration ou de réintégration en emploi pour une prévision de 550. Les services les plus utilisés au CJE sont la rédaction et la mise en page du curriculum vitae pour 682 jeunes et les techniques de recherche d’emploi pour 577 demandes.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours


- PUBLICITÉ -
Top