- PUBLICITÉ -
Le 50e de Lorraine… c’est parti!

À la table d’honneur, on reconnaît (1re rangée) Paul Larocque, préfet de la MRC de Thérèse-De Blainville, Sylvie Robert et son conjoint, Martin Leclerc, président du comité organisateur du 50e, Suzanne Guérard et son conjoint, Serge Langlois, du Groupe JCL, Yolande Duplessis et son conjoint, Serge Duplessis, de la firme Dessau, Boniface Dalle-Vedove, maire de Lorraine, et sa conjointe, Suzanne Rousseau, François et Monique Girard, d’IGA famille Girard, ainsi que Yolande Lefebvre et Claude François Lefebvre, fondateur de la firme d’ingénieur Gendron Lefebvre, à l’origine de la fondation de la ville de Lorraine.

Le 50e de Lorraine… c’est parti!

Une année festive

Les citoyens de Lorraine ont donné le coup d’envoi des festivités de leur jubilaire, vendredi dernier, au centre culturel Louis-Saint-Laurent, avec un grand banquet réunissant quelque 250 convives sur les airs des années 1960.

C’est donc avec des costumes puisés dans la garde-robe de l’année de fondation de Lorraine que le conseil municipal s’habillait, lors de cette grande soirée animée par Serge Laprade, lequel avait déjà fait connaissance avec tout ce beau monde lorsqu’il avait animé le Bal viennois.

Le maire Boniface Dalle-Vedove et ses conseillers se sont par ailleurs commis dans une saynète radiophonique sur un texte de Michel Corriveau, afin de faire revivre en humour le moment de la création de cette ville au caractère tout à fait unique, puisque sans commerce (à l’exception, bien sûr, de Place Lorraine) ni industrie. Ce fut donc une assemblée de conseil au décorum plutôt farfelu.

Un snack-bar des années 1960, avec tout son nickel et ses artéfacts d’abondance, étonnait les invités à leur arrivée, lesquels sont ensuite montés à l’étage pour le banquet et la danse qui suivraient.

Rappelons que John Seguier était le premier magistrat au moment de la fondation, auquel succédaient Albert Clément puis Laurent G. Belley et Gilles Pelletier. Ces deux derniers, toujours présents à ces grandes commémorations, ont cédé le siège principal de la mairie à Boniface Dalle-Vedove.
«Pour tous ces efforts mis en place afin de créer une ville modèle, le moment est venu de célébrer notre fierté d’être Lorrains et Lorraines», d’alléguer Boniface Dalle-Vedove pour lancer cette soirée festive. Il faut savoir qu’une autre grande soirée aura lieu au même endroit, le vendredi 20 février, avec les Moonlight Girls, pour amener la fête rétro encore plus loin dans le passé. Deux jours plus tard, soit le 22 février, c’est au Parc Lorraine qu’il faudra se rendre pour le lancement de la Fête des neiges.

Terminons en précisant que c’est Claude Perreault qui remportait le voyage à Paris pour deux personnes, d’une valeur de 5 000 $, un tirage mené par le comité des festivités afin d’assurer le financement du jubilaire, en plus des profits engrangés lors de l’Omnium de golf Bergeron-Morency.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top