- PUBLICITÉ -
La Ville de Blainville salue Alexandre Poce

(Photo Michel Chartrand)

La Ville de Blainville salue Alexandre Poce

Une salle de l’aréna nommée en son honneur

Le 14 mars 1987, Alexandre Poce, alors âgé de 16 ans, jouait sans le savoir, son dernier match de hockey à vie, alors qu’un accident, survenu sur la glace à quelques minutes de la fin de la partie, allait le laisser tétraplégique.

Les semaines suivantes ont été éprouvantes pour bien des gens, à commencer par ses parents, à qui l’on avait dit que leur fils, en raison de la gravité de son état (moelle épinière sectionnée), allait probablement mourir. Or, c’était sans compter sur l’instinct de survie du jeune Alexandre.

Vingt-quatre ans plus tard, devant une foule de parents et amis réunis pour l’occasion, le maire de Blainville, François Cantin, saluait la force et la détermination d’Alexandre Poce. «Cet être exceptionnel est devenu une personne incroyablement importante pour nous, au point où chaque fois que je le rencontre, je me dis que c’est un modèle très puissant dans ma vie… Alexandre, vraiment, tu m’inspires!» a-t-il déclaré.

Salle Alexandre-Poce

Pour joindre le geste à la parole, la Ville de Blainville a décidé d’honorer son devoir de mémoire et de désigner une salle de l’aréna en son honneur. «Nous croyons que c’est une façon modeste, mais très concrète, de s’assurer qu’on n’oublie pas. Dans une province où la devise est Je me souviens, il est important que des organisations municipales comme les nôtres assurent la mémoire pour les générations qui suivent», a ajouté le maire.

Située au deuxième étage de la glace numéro un, la salle est vitrée et offre un point de vue intéressant sur la patinoire. À l’entrée, une plaque commémorative rappelle qui est Alexandre Poce.

Visiblement ému, Alexandre Poce a tout de même pris le temps de saluer et remercier tous les gens présents. «Je veux d’abord remercier François Cantin et son équipe pour cette initiative et mes parents, pour leur support. Quand mon accident est survenu, ma mère me disait toujours: on va prendre ça une journée à la fois. C’est ça qui m’a sauvé», a-t-il mentionné.

Au nombre des invités, outre les élus de la Ville, certains fonctionnaires et la famille d’Alexandre, soulignons la présence du président de l’Association du hockey mineur de Blainville, Philippe Magnenat, et l’entraîneur d’Alexandre à l’époque, Clément Boudreau.

Membre émérite de l’Ordre du mérite blainvillois depuis 1999, Alexandre Poce a fait ses études en sciences juridiques à l’UQAM, avant d’être admis au Barreau du Québec, en 1998. Directeur général de la Fondation pour la recherche sur la moelle épinière, M. Poce demeure également très actif au sein de la communauté, notamment à titre d’ambassadeur de l’Association du hockey mineur de Blainville et de conférencier motivateur auprès des jeunes.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top