- PUBLICITÉ -
René Gauvreau, Vision Sainte-Thérèse, élections municipales

«Le changement en politique, on ne le promet pas, on le fait», a déclaré le candidat René Gauvreau, qui a rencontré les citoyens de Sainte-Thérèse, lundi dernier sur la Place du Village. (Photo Claude Desjardins)

Entourant le candidat à la mairie et chef du parti Vision Sainte-Thérèse, René Gauvreau, on reconnaît les membres de son équipe, Marie D’Onofrio, Karine Blanchard, Caroline Couture, Annie Harvey, Frédéric Morier, Pierre Leclerc, Christian Charron et Michel Milette. (Photo Claude Desjardins)

À la tête de Vision Sainte-Thérèse: René Gauvreau briguera la mairie

L’avocat et ex-député péquiste de Groulx (2008 à 2012) reprend du service. René Gauvreau a annoncé, lundi dernier, qu’il se portait candidat à la mairie de Sainte-Thérèse, à la tête d’une équipe complète qui se propose comme «alternative officielle» au pouvoir en place.

C’est sous la bannière du parti Vision Sainte-Thérèse que René Gauvreau fera campagne, vraisemblablement à compter de la fin-août, ce qui dans l’intervalle ne l’empêchera pas, dit-il, de prendre part à divers événements publics où il pourra rencontrer les gens. «Nous avons fait un sondage et la réponse est unanime: les gens veulent un changement», affirme-t-il, convaincu que son équipe incarne ce changement.

 

Parité hommes-femmes

Sur la Place du Village, il a accueilli chacun des huit candidats formant cette équipe paritaire (quatre hommes et autant de femmes) ce qui constitue une première dans l’histoire de Sainte-Thérèse.

On y retrouve Karine Blanchard, éducatrice spécialisée œuvrant dans le milieu communautaire, notamment en francisation des nouveaux arrivants; Caroline Couture, massothérapeute, kinésithérapeute, préposée aux bénéficiaires et mère monoparentale œuvrant aussi dans le milieu communautaire; Maria D’Onofrio, avocate civiliste, reconnue également pour son engagement social, notamment auprès de la Croix-Rouge et de Droits et recours Laurentides; Annie Harvey, qui a œuvré en communications, notamment en gérance d’artistes et comme recherchiste à TVA, qui a cofondé l’entreprise PADAM cabinet stratégique, fondé le site InfoTDAH et agit désormais comme blogueuse et rédactrice pour le webzine Maman pour la vie.

Du côté des hommes, on retrouve Christian Charron, ex-candidat à la mairie (2013), bachelier en administration des affaires, comptable de formation et membre du conseil d’administration de la Société d’histoire et de généalogie des Mille-Îles; Pierre Leclerc, spécialisé en communications, membre du conseil d’administration de la Société d’histoire et de généalogie des Mille-Îles et impliqué dans divers organismes communautaires, culturels, syndicaux et environnementaux; Michel Milette, conseiller du quartier Ducharme depuis 2009, qui a fait carrière dans le milieu de la construction tout en s’impliquant bénévolement auprès de divers organismes, notamment à titre de président, depuis 14 ans, de la Société d’écologie et d’horticulture de Sainte-Thérèse; Frédéric Morier, professeur d’histoire et de science politique au collège Lionel-Groulx (institution qui lui a décerné un prix d’excellence pédagogique en 2016), qui était jusqu’à tout récemment président du syndicat des enseignants. Celui-ci siège également au comité pédagogique de l’Assemblée nationale.

Servir les citoyens

«Cette équipe est comparable au conseil des ministres formé par René Lévesque en 1976», affirmait René Gauvreau en promettant que sous sa gouverne, l’administration municipale se rapprocherait notamment des citoyens, ramènerait les familles à Sainte-Thérèse, mettrait de la vie dans les parcs, rendrait les sports et les loisirs accessibles, ferait preuve d’intégrité et de transparence tout en mettant de l’avant une forme de démocratie participative.

«Nous formerons un conseil de ville engagé dans sa mission, prêt à servir ses concitoyens. J’ai d’ailleurs un message pour vous: vous êtes les meilleurs et nous, nous serons à la hauteur», a-t-il déclaré sous les applaudissements de la foule. À noter que les élections municipales auront lieu partout au Québec, le dimanche 5 novembre.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top