- PUBLICITÉ -
La destinée de France Charest

France Charest

La destinée de France Charest

Lancement d’un ouvrage sur sa dépendance à la cocaïne

Elle s’appelle France, France Charest, mais on la surnomme Francheska. Pendant 34 ans de sa vie, cette Eustachoise a été dépendante de la drogue. Plusieurs séances de désintoxication et plusieurs thérapies ne sont pas venues à bout de son entêtement à consommer. Puis, un jour, avant d’y laisser sa peau, comme elle le dit elle-même, elle a fui en Asie, où, en Thaïlande, un Balinais lui a tendu la main et l’a invitée sur son île.

C’est cette histoire que France Charest a choisi de raconter dans un livre intitulé Ma destinée (Éditions du Couloir) et qu’elle lancera officiellement le jeudi 16 septembre prochain, de 18 h à 21 h, à la Librairie Fortier, du centre commercial Place Saint-Eustache.

«Je me suis fait un cadeau que je veux partager en espérant donner de l’espoir à ceux qui sont désemparés devant des problèmes de drogue», raconte France Charest au sujet de cette autobiographie qu’elle a écrite en trois mois sur l’île de Bali.

«Je n’avais aucun contrôle sur ma personne. Je n’avais plus d’espoir de m’en sortir et de pouvoir vivre normalement, car j’avais besoin d’elle. C’était ma compagne de tous les jours et aussi de toutes mes nuits», ajoute-t-elle.

Puis, il y a eu cette main tendue, ce sevrage effectué sur l’île Bali. «Pas facile, mais avec de l’amour, un bébé singe à mes côtés pour me responsabiliser, de la plongée sous-marine pour mon adrénaline, j’ai passé au travers», dit-elle, ajoutant qu’elle retourne depuis sur l’île de Bali trois à quatre fois par année pour s’y ressourcer et revoir «sa» petite famille balinaise qui l’a épaulée dans son cheminement. Elle y retournera incidemment, au lendemain du lancement de son livre, cette fois pour y écrire un deuxième ouvrage.

Mentionnons, en terminant, que la Librairie Fortier est située au 367, boulevard Arthur-Sauvé, à Saint-Eustache.

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top