- PUBLICITÉ -
Entête - Actualités

La Caravane des responsables de service de garde en milieu familial de passage à Saint-Canut

Actuellement en négociation

La Caravane des responsables de service de garde en milieu familial (RSG) affiliées à la CSN était de passage à Mirabel, secteur Saint-Canut, le jeudi 9 septembre dernier, afin de sensibiliser la population aux réalités de leur travail. Devant quelques centaines de personnes, les RSG membres de la CSN ont profité de l'occasion pour faire le point sur l'état de leur négociation avec le ministère de la Famille et des Aînés.

Version:1.0 StartHTML:0000000188 EndHTML:0000006727 StartFragment:0000002924 EndFragment:0000006691 SourceURL:file://localhost/Users/c_desjardins/Desktop/2VM%20Rassemblement%20C.doc @font-face { font-family: « Times New Roman »; }@font-face { font-family: « Arial »; }@font-face { font-family: « Calibri »; }p.MsoNormal, li.MsoNormal, div.MsoNormal { margin: 0cm 0cm 10pt; font-size: 12pt; font-family: Arial; }table.MsoNormalTable { font-size: 10pt; font-family: « Times New Roman »; }div.Section1 { page: Section1; }

«Nous avons rencontré la ministre Yolande James mardi dernier (7 septembre). Nous lui avons indiqué que notre dépôt tient compte des particularités du secteur. C’est un dépôt réaliste à propos duquel on souhaite une réaction positive de la part du gouvernement. Nous croyons que Mme James a bien reçu le message. Nous espérons une réponse concrète au cours des prochaines semaines», a annoncé Jeff Begley, vice-président de la Fédération de la santé et des services sociaux de la CSN. «La négociation avance bien et on a vraiment l’impression d’être prises au sérieux», a, à son tour, assuré Chantal Racicot, membre du comité de négociation national des RSG.

Rappelons que les RSG membres de la CSN ont déposé leur cadre pécuniaire au début du mois de septembre, conformément aux articles 31 et 32 de la loi qui encadre la négociation actuelle et ont accueilli avec une certaine réserve le dépôt de la partie patronale pour ce qui est des questions non financières (assurances, congés, absences en cas de maladie, vacances et autres). «C’est sûr que ça ne correspond pas en tout point à ce qu’on a mis sur la table, mais c’est la nature même d’une négociation. On progresse très certainement», a cependant tenu à ajouter Mme Racicot.

Une rencontre entre la ministre de la Famille et des Aînés, les représentants de la CSN et la présidente du Conseil du trésor, survenue au lendemain du rassemblement de Saint-Canut, a en outre permis la présentation des demandes pécuniaires de la CSN dans les pourparlers entre le ministère et les RSG. Cette rencontre a également permis à la CSN de réitérer sa volonté de travailler en vue de conclure une entente le plus tôt possible.

Grand rassemblement

Au cours des derniers jours, la Caravane a poursuivi sa tournée du Québec afin d’informer les RSG sur l’état de la négociation de leur première entente collective avec le Ministère. La tournée a culminé par un grand rassemblement en face du parlement, à Québec, le samedi 25 septembre dernier. «Ça fait longtemps qu’on attend une entente et on travaille fort dans ce sens-là, la tournée est la preuve que les filles sont motivées et on va le démontrer une fois de plus à Québec, le 25», a, pour sa part, conclu Suzie Poirier, membre du comité de mobilisation nationale et éducatrice en milieu familial dans les Laurentides.

D’autres dates figurent au calendrier de négociation, permettant l’espoir d’un règlement rapide et satisfaisant de ce dossier qui implique le ministère et les RSG depuis près de 10 ans.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top