- PUBLICITÉ -
La CAQ propose de prolonger l’autoroute 13

Le député de Deux-Montagnes et porte-parole en matière de transports, Benoit Charette, avec à ses côtés le chef de la CAQ, François Legault.

La CAQ propose de prolonger l’autoroute 13

Plan de transport et de mobilité

En compagnie notamment du chef de la Coalition Avenir Québec (CAQ), François Legault, le député provincial de Deux-Montagnes et porte-parole caquiste en matière de transports, Benoît Charette, a dévoilé le plan que sa formation entend mettre de l’avant pour décongestionner Montréal et les banlieues au lendemain des élections du 1er octobre prochain.

Ce plan qui se déploie autour de trois axes prévoit ainsi des investissements de l’ordre de 10 milliards de dollars d’ici 2030 dans le Programme québécois des infrastructures (PQI). Au total, ce sont 20 solutions que soumet la CAQ pour accroître, au final, le transport collectif, mettre à niveau notre réseau routier et profiter des technologies innovantes.

Quelques-unes des solutions proposées

Parmi ces solutions, la formation de François Legault propose, pour la Rive-Nord de Montréal, de prolonger l’autoroute 13, jusqu’à l’autoroute 50, sous la forme d’un boulevard urbain, un projet estimé à 600 M$.

«Compte tenu du développement rapide du secteur, avec l’ajout de ce qui deviendra sans doute l’un des plus importants parcs technologiques et industriels au Québec, il deviendra impératif de compléter le prolongement de l’autoroute 13» , peut-on lire dans le document de 38 pages déposé.

Ce même document suggère aussi de procéder à l’expansion du Réseau express métropolitain (REM) à Laval, le long notamment de l’autoroute 15 sur une distance de 17 kilomètres, d’étudier la possibilité d’une ultérieure d’expansion du REM selon un axe est-ouest sur l’emprise de l’autoroute 440 et de prolonger l’autoroute 19, jusqu’à Bois-des-Filion, comme déjà annoncé par le gouvernement libéral.

Des retombées majeures

«La congestion et la mobilité sont deux enjeux majeurs pour Montréal et les couronnes nord et sud. Pour réussir, une région métropolitaine a besoin d’un système de transport moderne, efficace et attrayant. Le plan que nous mettons de l’avant aura des retombées économiques majeures» , a indiqué le chef caquiste François Legault en présentant, le mercredi 20 juin dernier, ce plan.

«L’enjeu des transports est névralgique. La circulation est infernale durant les heures de pointe, le réseau routier et le réseau de transport en commun de la métropole sont complètement surchargés. Il faut répondre à cet immense défi et on a décidé de le faire avec ambition, mais aussi avec réalisme» , a ajouté, de son côté, le député Benoit Charette.

Le maire de Mirabel se réjouit

Pour un, le maire de Mirabel, Jean Bouchard, s’est réjoui de voir que la CAQ prévoit, dans ce plan, de prolonger l’autoroute 13.

«Nous sommes très heureux que la CAQ comprenne la nécessité, l’urgence et la valeur ajoutée de prolonger cette autoroute, autant pour la qualité de vie des citoyens que pour l’économie de toute la région» , d’affirmer, par voie de communiqué de presse, le maire Bouchard.

Pour prendre connaissance du plan de la CAQ: [https://coalitionavenirquebec.org/file/decongestion].

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top