- PUBLICITÉ -
Inauguration de la rue Simon-Lussier à Blainville

On reconnaît

Inauguration de la rue Simon-Lussier à Blainville

C’est en présence du maire de Blainville, Richard Perreault, du conseiller municipal du district du Plan-Bouchard, Guy Frigon, des petits-enfants de feu Simon Lussier, Mario et Mathieu Lussier, ainsi que du chef de division, Études, conception et surveillance du Service du génie, Sacha Fournier, que la nouvelle rue Simon-Lussier a été officiellement inaugurée, cette semaine. 

Située au cœur du Quartier de la gare entre le boulevard de la Seigneurie Est et la 54e avenue Est, cette nouvelle artère permet d’accroître la fluidité de la circulation dans ce secteur en développement. Ce nouvel ajout s’inscrit dans le programme particulier d’urbanisme (PPU) de ce quartier.

«Je suis très heureux d’inaugurer cette nouvelle voie de circulation qui se fait au bénéfice des citoyennes et des citoyens qui ont choisi d’habiter ce quartier. Comme vous pouvez le constater, leur qualité de vie est au cœur de nos préoccupations», a souligné le conseiller Guy Frigon.

«Nous sommes très heureux d’être associés au développement florissant de la ville de Blainville, ont renchéri Mario et Mathieu Lussier. La décision des autorités de la municipalité d’immortaliser cette nouvelle artère au nom de notre grand-père, Simon Lussier, nous touche énormément et nous sommes fiers d’assurer la continuité de l’entreprise qu’il nous a léguée

Décision réfléchie

Richard Perreault a par ailleurs tenu à ajouter que la nomination de cette nouvelle artère n’est pas le fruit du hasard, rappelant que Simon Lussier a été un joueur économique d’importance de la ville et, plus particulièrement, de ce secteur de Blainville. M. Perreault ajoutait que c’est septembre 1975, que M. Lussier s’était porté acquéreur des actifs de Jos Dupuy inc. et avait fondé son entreprise Simon Lussier ltée, située à proximité du Quartier de la gare.

«Son entreprise a pris son envol en multipliant les investissements par l’addition de séchoirs à bois, d’une usine de rabotage et de plusieurs entrepôts à une époque où l’industrie du bois connaissait ses plus belles années», a insisté le maire Perreault

Il a ajouté que, bien que Simon Lussier soit décédé en 1988, l’entreprise familiale est quant à elle toujours bien active à Blainville, mais aussi sur la scène internationale.

«L’héritage qu’il laisse derrière lui en est un de générosité et d’humilité avec un sens inné d’entrepreneuriat et un dévouement hors du commun pour ses employés et leur famille. Il était donc tout à fait avisé de perpétuer la mémoire de Simon Lussier en nommant une rue en son honneur», a conclu le premier magistrat de Blainville.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours


- PUBLICITÉ -
Top