- PUBLICITÉ -
Entête - Actualités

Histoire, fête des Mères et poésie

Héritage Anneplainois: la campagne se poursuit

Les gens ont maintes fois été avertis et, de fait, les idées d’activités de financement au profit d’Héritage Anneplainois, organisme dédié à la sauvegarde et la restauration du patrimoine religieux de Sainte-Anne-des-Plaines, foisonnent littéralement.

Après le spectacle-bénéfice de Gregory Charles, la possibilité d’adhérer en tant que membre à l’organisme et le dévoilement du projet Le Parvis de l’Héritage, c’était au tour de l’historien et fervent défenseur du patrimoine, Jacques Lacoursière, de contribuer au financement de l’organisme grâce à sa conférence, offerte bénévolement le 23 avril dernier, devant plus d’une centaine de personnes. «À 78 ans, il est certainement l’un des historiens les plus populaires et les plus connus au Québec, aussi bien par ses écrits, la radio, la télévision que le film documentaire. Sa conférence, qui portait sur l’histoire de Sainte-Anne-des-Plaines, fut très intéressante et des plus appréciées», a résumé Richard Lauzon, membre d’Héritage Anneplainois.

Un cadeau pour maman et un concours de poème

Dévoilé en mars dernier, le projet Le Parvis de l’Héritage prendra véritablement forme au cours des prochaines semaines. Ce faisant, avec pour toile de fond la fête des Mères, Héritage Anneplainois propose une façon originale de contribuer à l’érection de ces monuments commémoratifs. «En famille, réunissez la somme de 1 000 $ et faites ce don à Héritage Anneplainois. En retour, l’organisme vous remettra un ou des reçus donnant droit à un généreux crédit d’impôt et nous inscrirons le nom de votre mère sur le monument commémoratif», explique Richard Lauzon, directeur du financement de l’organisme et instigateur du projet. Ce serait une façon éloquente, estime-t-il, de contribuer à la sauvegarde et la restauration du patrimoine, tout en soulignant de façon tangible et permanente le dévouement d’une mère.

Pour ce faire, vous pouvez communiquer avec l’un ou l’autre des responsables suivants: Yvon Charbonneau, 450-478-0216, Richard Lauzon, 450-478-0904, Jocelyne Gauvreau, 450-478-0210, Jacques St-Jean, 450-478-0575, Roger Bastien, 450-478-0769 ou Yves Lauzon, 450-838-8346.

Par ailleurs, Héritage Anneplainois propose un concours de poèmes. «L’érection du monument commémoratif et l’aménagement du Parvis de l’Héritage à eux seuls ne pourront justifier le grand mouvement de solidarité qui se crée pour la sauvegarde et la restauration de notre patrimoine architectural et religieux. Ce monument et cette place ont un sens et il nous faut l’expliquer. Dans cet esprit, nous souhaitons que le monument soit doté d’un poème expliquant sa présence», ajoute M. Lauzon.

Le poème peut être versifié (maximum 28 à 30 lignes ne comportant pas plus de 35 caractères) ou en prose (maximum de 1 050 caractères). Le style est libre; il peut être allégorique, emblématique, poétique ou autre. «L’écrit doit refléter le fait que l’église a été léguée par nos ancêtres, que nous en avons pris soin et que c’est en toute confiance que nous la confions à nos descendants», poursuit M. Lauzon.

Les textes doivent être envoyés d’ici le 18 juin prochain, via l’adresse courriel suivante: monpoeme@videotron.ca. Dans un but de transparence et d’impartialité, les noms des auteurs ne seront pas inscrits sur les textes au moment de l’analyse des juges. Au final, l’auteur du texte choisi verra son œuvre et son nom inscrit sur le monument.

 

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top