- PUBLICITÉ -
En route vers un référendum?

Stéphane Charland et Richard Dumais, de l’école Vision Boisbriand.

En route vers un référendum?

Implantation de l’école Vision à Boisbriand

Loin de s’essouffler, le projet d’implantation de l’école Vision à Boisbriand continue de faire parler de lui.

«Faisant suite à notre conférence de presse du 8 septembre dernier, nous tenions à vous informer que nous avons franchi une importante étape cette semaine», a fait savoir par courriel Stéphane Charland, responsable du comité de démarrage et future directeur de l’école Vision Boisbriand.

De fait, les signatures et adresses de 183 citoyens habiles à voter ont été déposées à l’hôtel de ville, ce qui pourrait, en vertu de la loi, provoquer la tenue d’un registre sur le projet de changement de zonage proposé par le conseil municipal.

Selon M. Charland, ces électeurs se trouvent dans les zones concernées par le projet et auraient par conséquent le droit de signer le registre et de voter à un référendum. «À l’heure actuelle, la mairesse Cordato peut retirer le projet ou tenir le registre», a-t-il opiné.

Invitée à commenter, la mairesse Cordato s’est d’entrée de jeu montrée prudente, plaidant que le conseil municipal devait d’abord prendre connaissance du document en question pour ensuite en discuter et choisir de la direction à suivre. «Deux choix s’offrent à nous: arrêter le projet ou poursuivre nos démarches», a-t-elle fait valoir. Or, à ce stade-ci, la mairesse demeure formelle et maintient sa position. «Nous ne souhaitons pas voir s’implanter d’établissement scolaire dans la partie industrielle de la municipalité. Ces gens-là  prennent notre démarche de façon beaucoup trop personnelle», pointant que le règlement vise l’ensemble des écoles, qu’elles soient privée ou publique, primaire ou secondaire.

Avis public

Un avis public publié dans les journaux du 18 septembre invite les personnes intéressées ayant droit de signer une demande d’approbation référendaire concernant le second Projet de règlement RV-753-266, à présenter une demande à cet effet au plus tard le 27 septembre 2010, à 16 h. Ultimement, la tenue d’un référendum représenterait une dépense de quelques milliers de dollars pour les contribuables de Boisbriand.

Rappelons que le secteur concerné par ce règlement vise la zone industrielle située entre le boulevard du Faubourg, l’autoroute 15, la voie ferrée du Canadien Pacifique et le boulevard de la Grande-Allée. Précisément là où l’école Vision Boisbriand souhaite s’implanter.

Le projet, l’illustration du secteur concerné et un document explicatif peuvent être consultés ou obtenus au bureau de la greffière à l’hôtel de ville, aux heures régulières de bureau.

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top