- PUBLICITÉ -

La mairesse de Rosemère, Madeleine Leduc.

Élaboration d’une politique de participation citoyenne et de consultation publique

Rosemère

La mairesse de Rosemère, Madeleine Leduc, a annoncé la mise en œuvre d’un processus d’élaboration d’une politique de participation citoyenne et de consultation publique. Cette politique permettra aux citoyens et aux partenaires de la Ville d’exprimer leurs préoccupations et leurs opinions sur des dossiers municipaux qui les interpellent et de participer activement au développement de la collectivité. En plus de rendre le processus transparent et encadré pour l’ensemble de la communauté, cette politique servira de guide pour les citoyens, les gestionnaires et les élus municipaux dans le processus décisionnel.

«Au cours des dernières années, les citoyens de Rosemère ont manifesté le souhait d’être mieux consultés sur les décisions importantes qui les concernent directement. C’est avec enthousiasme que nous donnons suite à cette demande. Pour s’assurer de bien cerner les besoins des acteurs du milieu, ainsi que pour faciliter l’adhésion de ceux-ci à la nouvelle politique, la Ville souhaite que celle-ci soit élaborée en collaboration avec ses citoyens et partenaires» , a déclaré, par voie de communiqué, Madeleine Leduc.

La démarche de la Ville n’est nullement associée et ne découle pas du projet de loi 122 du gouvernement du Québec sur l’autonomie municipale, qui prévoit, notamment, l’abolition des référendums sur les règlements de changements de zonage et de l’aménagement du territoire. Il est à noter que ce projet de loi est actuellement à l’étude par l’Assemblée nationale.

Mandat

Afin de maximiser les chances de réussite de son approche participative, la Ville octroie un mandat d’accompagnement à l’organisme à but non lucratif indépendant et non partisan, l’Institut du Nouveau Monde (INM). «L’INM est reconnu comme une sommité en matière de participation publique en raison de sa mission qui vise à accroître la participation des citoyens à la vie démocratique au Québec. Nous sommes d’avis qu’il s’agit du partenaire tout indiqué pour réaliser ce mandat d’envergure» , a ajouté la mairesse Leduc par communiqué. L’INM fournira à la Ville le soutien nécessaire pour mener la démarche participative et pour rédiger le projet de politique.

«Cette démarche, qui se veut rigoureuse et exemplaire, est une occasion d’interpeller et de dialoguer avec les citoyens de Rosemère sur leurs attentes, besoins et idées en matière de participation publique. Cet exercice mènera à l’élaboration d’une politique de participation publique adaptée à la réalité locale permettant à la Ville de formaliser et d’améliorer ses pratiques en la matière,» a affirmé Mme Julie Caron-Malenfant de l’INM.

Une démarche en trois étapes

La démarche d’élaboration de la politique de participation publique comprendra trois étapes:

1. Élaboration et présentation par l’INM d’un document public d’information sur la participation citoyenne. Il servira de base de réflexion pour l’ensemble des acteurs et présentera les différentes étapes de la démarche;

2. Consultation, par diverses activités, de l’ensemble des acteurs de la communauté sur la politique à développer;

3. Rédaction et bonification de la politique de participation publique.

La Ville et l’INM dévoileront le document d’information sur la participation publique ainsi que l’échéancier de la démarche lors d’une activité publique le 30 mai à 19 h (lieu à déterminer).

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

     
- PUBLICITÉ -
Top