- PUBLICITÉ -
Éclairage demandé dans le parc canin

(Photo Hugo Vincent)

Éclairage demandé dans le parc canin

Blainville

Le nouveau parc à chiens, à Blainville, est manifestement victime de son succès. Inaugurées au mois de juillet dernier, par l’administration municipale, il n’a pas fallu beaucoup de temps pour que les résidants de la municipalité et des environs prennent d’assaut ces installations.

Lors de notre visite, vers 19 h, le 25 août dernier, un peu plus d’une quarantaine de quadrupèdes s’en donnaient à cœur joie dans l’enclos du parc. On y retrouvait des chiens de toutes les tailles, courant et jouant ensemble. «Certains soirs, il peut y avoir une cinquantaine de chiens», explique Denis Morissette, maître d’un chien et utilisateur régulier des installations.

Le parc est très populaire en soirée. La majorité des propriétaires de chiens arrivent en automobile vers 19 h et entrent dans l’enclos. Ils viennent souvent après l’heure du souper, seuls ou avec les enfants. Pour les propriétaires de chiens, c’est également un bon endroit pour permettre aux chiens de socialiser et de faire la connaissance de personnes partageant la même passion pour les chiens. «Le gros de la fréquentation survient souvent entre 19 h et 21 heures. Les gens terminent de travailler, vont souper et viennent au parc à chiens», décrit Denis Morissette.

Avec la fin de l’été qui approche à grands pas, les propriétaires de chiens sont inquiets quant à l’accessibilité du parc en soirée. Sous les lignes d’Hydro-Québec, la noirceur s’installe rapidement dans ce secteur, ce qui réduit l’accès au parc. «On aimerait avoir de l’éclairage dans le parc. Sinon, le parc va bientôt devenir inaccessible en soirée pour la grande majorité des propriétaires de chiens. Sans compter les problèmes de sécurité causés par la noirceur», explique M. Morissette. Les propriétaires de chiens s’inquiètent également de l’accessibilité au parc cet hiver. Ils ne savent pas encore si l’espace sera déneigé ainsi que le stationnement.

Selon le maire de Blainville, la Ville réfléchit actuellement afin de trouver des solutions aux inquiétudes de propriétaires de chiens. «On sait qu’il y a des améliorations à apporter, comme changer la porte d’entrée de place», a-t-il indiqué. Des études devraient avoir lieu pour permettre d’installer ultérieurement de l’éclairage.

 

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top