- PUBLICITÉ -
Des milliers d’enfants auront quelque chose à vous vendre

Photo Christian Asselin - Sophie, Sofia, Sara-Maude et sa petite soeur Anaïs ont bien hâte de jaser avec leurs clients, le 16 juin à l'école Fontainebleau.

Des milliers d’enfants auront quelque chose à vous vendre

Grande journée des petits entrepreneurs

Ce samedi 16 juin, ils seront des milliers d’enfants au Québec à se familiariser avec l’entrepreneuriat alors que La grande journée des petits entrepreneurs sera de retour pour une 5e édition. Dans les Basses-Laurentides, plus d’une centaine de jeunes, âgés de 5 à 13 ans, participeront à cet événement qui ne cesse de gagner en popularité.

Alors que certaines de ses micro-entreprises seront établies dans la rue, devant la résidence familiale, d’autres seront regroupées dans un rassemblement, comme ce sera notamment le cas à Blainville, aux écoles Fontainebleau et Notre-Dame-de-l’Assomption, et dans la MRC de Deux-Montagnes, dans le stationnement du cinéma de Saint-Eustache.
Au nombre des entrepreneurs en herbe présents à l’école Fontainebleau, Sophie (10 ans), Sofia (10 ans) et Sara-Maude (9 ans), élèves de 4e année et fondatrices de l’entreprise Tourbillon de plaisir, y vendront, entre autres, les bombes de bain qu’elles ont elles-mêmes concoctées.
«Elles sont faites à base d’acide citrique, de colorant, d’huile végétale et d’huiles essentielles que nous plaçons dans un moule et que nous laissons ensuite sécher pendant 24 heures», explique Sara-Maude qui, comme ses amies, fréquente l’école primaire Fontainebleau.

«Pour ne pas tacher nos mains, ajoute Sofia, nous nous mettons des gants de latex pour mélanger le tout!»
Bien sûr, les jeunes demoiselles ont dû tenter l’expérience à maintes reprises afin d’en arriver à trouver le bon dosage de chacun des ingrédients, mais le jeu en a valu la chandelle puisqu’elles sont aujourd’hui confiantes que leurs bombes de bain sont les meilleures sur le marché.
«Nous en avons essayées quelques-unes en prenant notre bain et ça a vraiment marché! Nous étions contentes», de renchérir Sophie.

Développer des qualités entrepreneuriales
Si La grande journée des petits entrepreneurs a été mise sur pied en 2014, c’est avant tout pour développer chez les jeunes l’esprit entrepreneurial. Ses créateurs, Mathieu Ouellet, Isabelle Genest et Me Catherine Morissette, avaient également comme objectif de leur faire réaliser à quel point il est important de mettre les efforts nécessaires et d’aiguiser sa créativité si l’on souhaite, éventuellement, gagner de l’argent.

Fille d’un père et d’une mère qui sont planificateurs financiers associés à SFL, Sara-Maude a vite compris le principe.
«Lorsque j’ai participé à cette journée, l’an passé, je ne savais pas qu’il fallait rembourser à nos parents les produits achetés et que nos profits étaient, en fait, ce qui restait une fois nos parents payés. Au début, je pensais que chaque dollar que je recevais était à moi alors que ce n’est vraiment pas le cas!»
Sofia a aussi beaucoup appris de cette expérience.
«J’ai appris qu’il fallait être bien organisées et faire les produits correctement. Par exemple, si nous avions mis dans nos bombes de bain des produits qui ne sont pas bons pour la peau, nos clients n’auraient pas été heureux. Et on ne veut pas ça!»

S’amuser avant tout
De voir ses enfants acquérir une telle expérience à un si jeune âge, c’est inspirant et rafraîchissant pour des parents. Parlez-en à Joël Drouin, papa de Sara-Maude.
«De voir nos enfants essayer de partir une entreprise d’un jour, c’est très plaisant. C’est important qu’ils comprennent que l’argent ne tombe pas du ciel», a-t-il dit.
Mais avant tout, ont rappelé les jeunes amies de l’école Fontainebleau, il faut s’amuser.
«Nous ne faisons pas ça pour l’argent, a conclu Sofia, mais pour le plaisir d’être toutes les trois ensemble et de faire des recettes!»
Pour en apprendre davantage sur La grande journée des petits entrepreneurs, les produits mis en vente ou encore pour connaître les horaires et emplacements des divers rassemblements organisés dans la région ou l’adresse de ceux et celles qui ont choisi de s’établir devant chez eux, il suffit de visiter le [petitsentrepreneurs.ca].

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top