- PUBLICITÉ -
Entête - Actualités

Des démarches pour obtenir les soins infirmiers à Lionel-Groulx

Rentrée scolaire 2010-2011

Au cours des prochains mois, l’administration du collège Lionel-Groulx entend déployer des efforts afin d’obtenir la possibilité d’ouvrir un nouveau programme d’enseignement des soins infirmiers dans l’institution térésienne.

«Nous savons qu’il y a une pénurie d’infirmières dans la région et que c’est une demande du milieu d’offrir un tel programme», mentionne Monique Laurin, directrice générale du collège Lionel-Groulx.

Selon les informations obtenues, il semble qu’il existe une corrélation entre l’endroit où les étudiants décident de faire leurs études et l’endroit où ils sont prêts à exercer leur métier. Suivant cette réflexion, obtenir le programme de soins infirmiers dans les Basses-Laurentides permettrait de garder dans la région les nouveaux membres du personnel infirmier une fois qu’ils seront diplômés.

«On salue la démarche avec enthousiasme chez l’ensemble des élus. On ne trouve pas l’idée seulement bonne, mais excellente», a indiqué le préfet de la MRC de Thérèse-De Blainville et maire de Bois-des-Filion, Paul Larocque.

Déjà, le programme de soins infirmiers au niveau collégial est donné au cégep de Saint-Jérôme depuis de nombreuses années. «Il faut faire attention en ajoutant de nouveaux programmes. Le Cégep de Saint-Jérôme a des ententes avec des centres hospitaliers pour offrir des stages à nos étudiants. Il faut que le milieu soit en mesure de recevoir les étudiants en stage avant d’annoncer qu’il est possible d’offrir un nouveau programme», tient à mettre en garde le coordonnateur au Service des communications, Jacques Moisan, au cégep de Saint-Jérôme.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top