- PUBLICITÉ -
Entête - Actualités

Des ados avertis

Salon jeunesse Blainville

Imaginez retrouver l’ensemble des ressources s’adressant aux jeunes adolescents sous un même toit: un projet pour le moins particulier. Voilà le défi qu’ont relevé, pour une troisième année consécutive, les membres de la Table réalité ados de Blainville.

Installés dans le gymnase de l’école secondaire Lucille-Teasdale, dans le quartier du Blainvillier, les différents organismes ont eu la chance de présenter les différents services qu’ils offrent pour cette clientèle. «C’est une très belle vitrine pour les organismes communautaires et les différents partenaires. Ça permet de faire connaître les services aux jeunes du secondaire», de mentionner Benoît Audet du CLSC Thérèse-de-Blainville.

Pour interpeller les jeunes, les organismes ont installé des kiosques dans tout le gymnase de l’école. On y retrouvait notamment le Service de police de Blainville, le Centre d’aide aux victimes d’actes criminels, la Maison des jeunes, le Carrefour Jeunesse-Emploi, le Petit Patro, Mesure alternative des Basses-Laurentides, Centre Oméga, la Ville de Blainville, et plusieurs autres.

Comme le tout s’adressait principalement aux étudiants de 5e secondaire, l’école avait prévu du temps pour ces derniers, dans la matinée, pour la visite des kiosques. Ainsi, les étudiants ont eu la possibilité de poser différentes questions.

Pour le Service de police de Blainville, le Salon jeunesse a été l’occasion de sensibiliser les jeunes sur l’impact de l’alcool au volant, notamment à l’approche des fêtes de fin de parcours académique. «Nous avons les lunettes qui permettent de simuler l’effet de l’alcool», précise Stéphane Giguère, policier préventionniste à Blainville.
À l’intérieur du salon jeunesse, les jeunes avaient la possibilité de remplir un questionnaire. Les questions étaient basées sur les principales ressources à l’intérieur du salon. «Les professeurs vont recueillir les commentaires des jeunes. Nous allons faire tirer trois MP3», explique le policier Giguère. L’année prochaine, les intervenants de la Table réalité ados de Blainville a l’intention de faire le Salon jeunesse à l’école Henri-Dunant. «Nous changeons d’école chaque année, pour joindre le plus grand nombre d’adolescents», de confier le policier de Blainville.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top