- PUBLICITÉ -
Denise Beaudoin est de nouveau candidate du PQ dans Mirabel

Photo Nicolas T. Parent - La candidate du Parti Québécois de Mirabel, Denise Beaudoin.

Denise Beaudoin Est De Nouveau Candidate Du Pq Dans Mirabel

Denise Beaudoin est de nouveau candidate du PQ dans Mirabel

Élections provinciales 2018

C’est le jeudi 3 mai, à la salle paroissiale de Sainte-Scholastique, que se tenait l’assemblée d’investiture du Parti québécois de Mirabel et les membres de la formation, vivant dans le comté, avaient la tâche de choisir leur représentante ou représentant en vue des prochaines élections provinciales qui se tiendront à l’automne prochain. Après vote d’une salle comble, Denise Beaudoin a été élue devant son «opposant» , Francois-Gycelain Rocque, avec une bonne majorité de 77 % des voix.

Juriste de formation, Mme Beaudoin a été députée provinciale de Mirabel, de 2003 à 2007, puis de 2008 à 2014, entre autres, sous le gouvernement péquiste de Pauline Marois (2012-2014). Elle a d’ailleurs été la porte-parole de l’Opposition officielle en matière de lois professionnelles et présidente de séance de Commission parlementaire à l’Assemblée nationale.

De l’autre côté, Francois-Gycelain Rocque, visage connu dans le giron péquiste, a déjà été candidat en 2012, sous cette même bannière, dans le comté lavallois de Fabre. Le résident et producteur agricole d’Oka souhaitait donc représenter le PQ chez lui, cette fois, dans Mirabel.

«J’ai des racines ici, dans le comté de Mirabel, j’ai habité à Sainte-Monique plusieurs années. J’ai été attaché politique de Jean Garon, ministre défenseur des agriculteurs et de l’agriculture» , raconte M. Rocque.

«Pourquoi me présenter? J’y ai réfléchi, j’ai rencontré et consulté plusieurs d’entre vous et vous m’avez confirmé la justesse de la démarche.»

La candidate élue

Il faut le spécifier, dans la salle, plusieurs affichaient leurs intentions à l’avance. Ils portaient un autocollant jaune sur lequel il était inscrit qu’ils voteraient pour la candidate à l’investiture.

«Avec votre appui, nous allons gagner dans Mirabel, de déclarer la candidate Beaudoin. Je crois en la vision du Québec de René Lévesque et de Jacques Parizeau. Je suis une militante convaincue. Je connais notre comté. J’ai échangé avec des hommes et des femmes de tous âges avant de prendre cette décision importante. Je m’ennuie de travailler pour vous. Avec votre appui, nous allons ensemble reprendre le pouvoir et c’est mon seul objectif.»

Suite aux discours et en marge d’une conférence de la députée de Marie-Victorin, Catherine Fournier, c’était au tour des membres de se prononcer. C’est en présence, entre autres, du candidat péquiste dans Deux-Montagnes, Daniel Goyer, et du candidat à l’investiture du PQ dans le nouveau comté de Les Plaines, Marc-Olivier Leblanc, que la salle comble s’est déplacée vers les pôles de votes afin de choisir, au final et à nouveau, Mme Beaudoin.

C’est donc dire qu’elle sera opposée à Sylvie D’Amours, la députée caquiste et sortante de Mirabel. Rappelons d’ailleurs que cette dernière a défait l’ex-élue, Mme Beaudoin, lors de l’élection générale et provinciale de 2014, celle qui a mis au pouvoir le Parti libéral de Philippe Couillard. En effet, récemment, votre hebdomadaire local annonçait que Mme D’Amours sollicitera de nouveau la confiance des électeurs de Mirabel, en marge du suffrage de l’automne 2018.

 

 

Array
- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top