- PUBLICITÉ -
Entête - Actualités

Démissions en bloc au Renouveau Mirabel

Quatre candidats ont quitté le bateau

Il semble que le chef du Renouveau Mirabel, René Plouffe, ne fasse pas l’unanimité au sein de l’équipe qu’il a pourtant formée. La semaine dernière, quatre candidats aux postes de conseillers qui faisaient équipe avec lui ont claqué la porte du parti.

Il semble que le chef du Renouveau Mirabel, René Plouffe, ne fasse pas l’unanimité au sein de l’équipe qu’il a pourtant formée. La semaine dernière, quatre candidats aux postes de conseillers qui faisaient équipe avec lui ont claqué la porte du parti.

En début de semaine, selon ce que le journal avait appris, tous les candidats aux postes de conseiller du Renouveau Mirabel s’étaient retirés pour se présenter comme indépendants. Deux jours plus tard, nous apprenions toutefois que Pierre Lapointe, candidat dans le district un, Gabrielle Losson (district trois) et Christine Lévesque (district cinq) demeuraient finalement sous cette bannière.

Mme Lévesque expliquait son choix de quitter, mardi, en indiquant que sa ligne de pensée «n’allait pas dans la même direction» que celle de René Plouffe. Elle décrivait alors ce dernier comme «un homme négatif qui dit tout connaître, mais qui ne connaît rien» .

Si elle a choisi de faire volte-face et de se ranger derrière le parti Renouveau Mirabel, ce n’est pas parce que sa perception de son chef a changé, mais plutôt pour éviter d’être prise dans des dédales administratifs.

«J’ai communiqué avec le DGE (Directeur général des élections) qui m’a fortement suggéré de rester ainsi. Si j’avais décidé de quitter le Renouveau Mirabel, il aurait alors fallu que je recommence à neuf en soumettant à nouveau ma candidature.»

Mme Lévesque continuera donc d’aller de porte en porte pour se présenter aux citoyens de son district et leur exposer ses idées, mais disons que le chef et le parti ne feront pas nécessairement partie de son discours.

«Aux dernières nouvelles, je ne pense pas qu’il soit élu. Si je suis élue, je travaillerai avec le maire en place pour les citoyens de mon district» , a ajouté Mme Lévesque.

Nous avons parlé avec René Plouffe. Il a préféré ne pas émettre de commentaires.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top