- PUBLICITÉ -
Défaite crève-cœur pour le Bloc québécois

(Photo Michel Chartrand) La déception était palpable chez les partisans et la candidate bloquiste dans Marc-Aurèle-Fortin, Marie-France Charbonneau.

Défaite crève-cœur pour le Bloc québécois

Marc-Aurèle-Fortin

Dure défaite pour les militants et la candidate bloquiste dans le comté de Marc-Aurèle-Fortin, Marie-France Charbonneau.

Rassemblés au bar la Citadelle, de Sainte-Thérèse, les militants regroupés avaient peine à croire les résultats de l’élection fédérale, reléguant le Bloc québécois hors de la scène de la politique fédérale pour les quatre prochaines années. «Ce n’est pas parce que nous avons fait une mauvaise campagne électorale. On a travaillé fort sur le terrain. Je ne pense pas qu’il était possible de faire mieux», a lancé la candidate devant ses militants.

Qualifiant les résultats d’historiques, la candidate du Bloc québécois s’est quand même dite optimiste quant à la survie de sa formation politique dans les prochaines années. «C’est un résultat et un moment historique. Par contre, ce n’est pas ce que les militants du Bloc québécois désiraient. Ce soir, les Québécois ont exprimé un désir de changement», a lancé la candidate, visiblement émue.

Dans les prochains mois, la candidate défaite a l’intention de rester impliquée pour reconstruire le Bloc québécois, tout en continuant de se battre pour faire avancer l’idée de la souveraineté au Québec. «Quand j’étais plus jeune, je me disais que quatre ans, c’est long. Maintenant, je me dis que quatre ans, dans l’avenir d’un peuple, ce n’est qu’un petit détour», a-t-elle conclu.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top