- PUBLICITÉ -
Entête - Actualités

Convivialité sous un dôme en or

Journée au Parlement canadien

Passer une journée au Parlement canadien n’a rien d’ordinaire. Les édifices sont prestigieux, l’ambiance y est calme ou animée, selon les heures de la journée, et les travaux qui s’y font sont importants pour les mécanismes démocratiques d’un pays.

Toutefois, ce qui frappe le plus quand on passe une journée en compagnie d’une députée fédérale, c’est la microsociété qui existe dans le Parlement et la perte de la notion du temps. «Ici, c’est comme si nous étions sous un dôme en or. Je peux tout avoir rapidement. Il me suffit seulement de demander», lance Diane Bourgeois, députée bloquiste de Terrebonne-Blainville.

De son bureau personnel, situé à deux pas de la Cour suprême du Canada, la députée de Terrebonne-Blainville doit faire la navette pour se rendre au Parlement canadien, soit à la Chambre des communes, ou encore pour assister à une rencontre de caucus ou de comité de travail. Pour s’y rendre, pas question de marcher. Les députés possèdent un service de navette en mini-autobus qui fait le parcours entre les différents bâtiments administratifs. «Les autobus sont toujours là. Il suffit de sortir et d’embarquer», explique la députée.

Expérience particulière, dans l’autobus, on retrouve des députés de tous les partis. En anglais comme en français, les élus discutent d’un endroit pour aller prendre le lunch ou parlent de la suite d’une émission à la télévision. Des discussions simples, loin des débats partisans. Le personnel politique utilise également ce service.

Une fois au Parlement, les députés entrent dans l’antichambre. C’est la section de la Chambre des Communes, cachée par des rideaux, tout juste derrière les banquettes.

Dans l’antichambre, on retrouve des télévisions, des boissons, de la nourriture, des outils de communications et de magnifiques banquettes. Faite sur la longueur, l’antichambre est divisée en trois sections non formelles où se regroupent les députés. À l’intérieur, c’est particulier d’entendre les députés discuter sur un ton familier.

Lors du vote

Autre moment fort de la journée, l’appel au vote. Avant le vote, une poignée de députés occupent les banquettes. Dès que le vote est appelé, une cloche se fait entendre dans tout le Parlement et les édifices où sont les bureaux des élus. En moins de 15 minutes, les parlementaires reviennent tranquillement vers la Chambre pour aller voter. La durée du vote est d’environ 25 minutes.
À la clôture des travaux, c’est spécial de voir se réunir dans le hall d’entrée l’ensemble des députés. La majorité quitte le Parlement pour la navette d’autobus, pendant qu’un certain nombre cherchent du coin de l’œil des représentants des médias…

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top